Un jour, un shinigami descendit sur Terre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello]

Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
[Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Mar 26 Juin - 22:34

Une année entière à la Wammy’s, à faire ce qu’on lui disait, dans une monotonie incessante, qui se faisait oublier le soir, quand il se plongeait dans ses jeux vidéo, planqué sous la couette pour éviter que la lumière de l’écran ne le dénonce aux éventuels surveillants passant dans le couloir.

Mais depuis une semaine, son quotidien avait changé, et quelque chose de nouveau avait brisé cette monotonie. On lui avait attribué un camarade de chambre, Mello, un véritable petit diable aux allures angéliques, avec ses cheveux d’or et ses joues couleur porcelaine. La première fois qu’il l’a vu, il avait levé les yeux au ciel. Il s’était dit que vu sa tête, ça allait être une pleureuse qui allait le coller comme une moule sur un rocher. Un simple “Me fais pas chier” dès qu’ils furent seuls de la part du blondinet, et il était tombé sous le charme.

Ce mec était tout ce qu’il avait espéré à la Wammy’s. Quelque chose pour couper la monotonie, quelque chose capable de péter cette ligne droite qu’ils étaient tous censés suivre jusqu’au titre de successeur de L, dont il se foutait royalement. Quelque chose de réel, parce que la vie n’était pas aussi droite, et parfaite, et sans embûche. En tout cas, c’est ce qu’il s’était dit, à ce moment là, le jour de leur rencontre. Alors finalement… C’est lui qui collait Mello comme son ombre, partout dans l’école.

Il ne lui parlait pas (Que diable aurait-il pu lui dire?) et se contentait de le suivre, avec une distance assez raisonnable pour éviter de se faire frapper (il ne doutait pas que Mello en était capable). Matt ne fut pas déçu: dès ses premiers jours, le jeune russe ne manqua pas de tester les limites de tout le personnel, et sembla mettre un point d’honneur à essayer d’enfreindre chaque entrée du règlement de la Wammy’s. Et tandis que le personnel s’arrachait les cheveux, Matt revivait.

Sauf qu’à force de faire genre “je suis absorbé par ma game boy” à chaque fois que Mello se retournait en le fusillant du regard, ça a du lui courir sur le haricot. Comme d’hab, Matt le suivit sans réfléchir, et ils se retrouvèrent sur le toit de l’école, seuls. Et là, le russe lui pris la console des mains. Et pour la première fois depuis leur rencontre, Matt leva les yeux et croisa son regard.

Merde. Comment on socialise, déja?
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Mer 27 Juin - 18:53

Lorsqu'il était arrivé à la Wammy's House, on l'avait mis dans une chambre partagée. Son voisin était un type bizarre et, à ce qu'il avait compris, les professeurs et le personnel s'attendait à ce qu'il le décoince un peu.

Franchement, il y avait de quoi. L'autre gamin ne semblait pas loquace pour un sous. Il restait dans son monde 24h/24 et, surtout, ne lâchait pas une game boy qui énervait petit à petit Mello. Pourtant, malgré toutes ces piques d'humeur et ses sauts de caractère, Matt le suivait. Il était là, fidèle petit chien qui le suivait partout.

Mello aurait pu le virer de derrière son épaule, l'insulter, mais il remarqua rapidement que les professeurs semblaient moins le punir quand il était avec lui. Très bien. Puisque c'était comme ça, il allait parler. Parler, parler et parler. Il aimait parler. Il sentait malgré tout que derrière ces lunettes hideuses se cachait un drôle de petit bonhomme et il avait hâte de communiquer avec lui.

Il ne serait pas non plus très patient.

À l'orphelinat, il y avait toute sorte de personnes. Certains étaient de gros fayots en cours, mais Matt n'était pas de ceux-là.

Nous en arrivons donc au moment où il le traîna jusqu'en haut du toit de la Wammy's House : il s'était déjà mis là pour observer les étoiles, c'était beau. Elles étaient différentes de celles du ciel de Russie. Il avait pu la console portable des mains du rouquin et le regarda dans les yeux. Il avait trop à lui dire, il ne savait même pas par quoi commencer !

Comme d'habitude, chez Mello, le trop plein d'émotion se manifesta concrètement par une action. Il se mit au bord du toit et tendit la main qui tenait la console vers le vide. Ne lâcha pas.

« Tu y tiens tant que ça ? », fit-il presque en murmurant.

Son anglais était encore maladroit, il n'était ici que depuis peu de temps. Son accent russe était très joli et lui donnait un petit côté exotique.

« Ils t'ont donné ça parce que tu n'arrives pas à communiquer ? Et tu fais encore confiance aux adultes ? Tu es un génie ou non ? Ce sont des trous de balles ! Ils nous abandonnes tous et ils nous font du mal, ce sont les seules choses dont ils sont capables ! »

Il n'avait pas vraiment envie de casser l'appareil, il voulait la sauver. Il voulait sauver Matt, comme s'il sentait qu'il était en proie d'un immense danger.

« Tu aimes quoi ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Jeu 28 Juin - 15:54

Matt fixa un moment sa console, suspendue dans le vide. Le temps sembla ralentir, pendant que son cerveau tentait de faire des connexions pour savoir comment réagir. Mais cette console arrachée de ses mains, servant soudainement de moyen de pression sur lui, lui rappela l’incident d’il y a 6 mois, quand le personnel de la Wammy’s avait voulu lui confisquer. Sa main se tendit machinalement vers l’appareil, dans un geste désespéré car il savait pertinemment qu’elle était hors de sa portée. La dernière fois qu'on lui avait enlevé sa console, il avait été violent et s'était jeté sur la personne responsable. S'ils s'étaient retrouvés sur un toit, il aurait peut être poussé la dite personne du rebord. Mais là c'était... Différent. Il ne se sentait pas en danger avec Mello, aussi violent pouvait il être...

Il replia son bras, sa main crispée contre sa poitrine, les sourcils froncés. Puis il retira ses lunettes de ses yeux, les remontant sur sa tête, emprisonnant quelques mèches de cheveux dessous. Plus besoin de filtre à lumière bleue s’il n’avait pas de console. Mello voulait jouer franc jeu? Soit. Retour à la réalité. Sans ses lunettes, les deux enfants étaient à égalité. Le russe pouvait enfin tenter de déchiffrer les émotions de Matt à travers ses regards.

Matt pris une inspiration, pas aussi grande qu’il l’aurait souhaité mais c’était mieux que rien. Il parlait tellement peu que des fois, il redoutait d'avoir perdu sa voix.

« Ils ne m’ont rien donné. J’ai trouvé ce truc dans de vieux cartons, et je me le suis approprié. Je sais communiquer, j’en ai juste aucune envie; car comme tu dis, la seule chose dont ils sont capables c’est nous faire du mal. »

Il contourna Mello et vint  s’asseoir au bord du toit, les jambes suspendues dans la vide.

« T’as déjà essayé de rester muet un moment? Je t’assure qu’on finit par te foutre une paix royale. Et moins tu communiques, moins tu souffres. »

Il leva le bras et pointa la console du doigt.

« J’aime ce truc, parce que ça m’occupe l’esprit. Ca m’évite de réfléchir. Parfois, j’en ai marre d’être intelligent… Pas toi? »

Il sourit tristement, se rappelant un adage connu “Heureux, les simples d’esprit”. Il se posait des questions non stop, se demandant si lui aussi un jour, il pourrait être heureux. Trop souvent, il en doutait…

« Et toi alors, Mello, t’aimes quoi? »

Sa question était honnête, car il était vraiment curieux au sujet du jeune russe...
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Jeu 28 Juin - 19:47

Etait-ce la première fois qu'il entendait sa voix ? Mello n'en était pas sûr. Il se souvenait rapidement qu'il devait au moins l'avoir salué la première fois qu'il l'avait rencontré. A moins que ce ne soit un adulte qu'il lui ait dit son nom, il ne savait pas.

Matt avait une belle voix, c'était ce qu'il pensa. C'était le genre de voix avec laquelle Mello se sentait en confiance. Le genre de voix qui réfléchit avant de parler et qui avait donc ce qu'il n'avait pas. Le blondin esquissa un sourire avant d'aller s'asseoir à côté de lui, lui rendant le précieux otage par la même occasion.

« Tiens. »

Il n'avait jamais essayé de devenir muet et n'en avait aucune envie. Parler avait toujours été un moyen de manifester sa présence, ça et la violence dont il faisait preuve à l'égard de certains. Mello n'était pas de l'avis de Matt. Pour lui, garder le silence, ce n'était pas moins souffrir. C'était garder tout ce que tu ressens à l'intérieur de toi jusqu'à exploser. Ce que Mello avait vécu en Russie, dans le froid polaire et à l'orphelinat n'était sûrement pas grand chose par rapport à son camarade de chambre.

« Je crois pas. J'ai vu des gars en Russie qui ne parlaient pas pendant des semaines, des années ! Et puis tout d'un coup, PAN ! Ils pétaient un câble et frappaient tout sur leur passage. Ça va te rendre complètement malade, si tu ne parles pas de ce que tu ressens. »

Il était rassuré de voir que Matt ressentait pareil que lui : il y avait le monde, puis eux. Ils ne pouvaient pas faire confiance aux adultes, ils lui avaient fait tant de mal. Pour avoir subi plusieurs passages en famille d'accueil, il était le premier à savoir que tous les êtres humains ne se valaient pas.

« Moi ? Ce que j'aime ? Je ne sais pas...sans doute d'être intelligent. Je trouve que les autres sont lents. Je ferai tout ce que je peux pour m'en sortir, pour ne plus retourner en Russie. C'est bête, hein ? »

Il avait envie de croquer dans un truc, mais il n'arrivait pas vraiment à savoir dans quel truc. Il détourna les yeux de Matt, un peu gêné, rougissant comme s'il venait de lui confier quelque chose de super important, du genre qui pourrait l'affaiblir. Drôle de sensation. Avait-il déjà parlé de ce qu'il ressentait à quelqu'un ?

« Si tu as mal, je peux t'écouter. Je ne suis pas très patient, attention, alors faudra pas me faire chier. Mais je veux qu'on soit potes et que tu proposes aussi des idées de bêtises folles !...J'ai déjà épuisé toutes les miennes, tu te rends compte ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Ven 29 Juin - 21:40

Le rouquin fut soulagé de récupérer son précieux. Sa petite gameboy jaune était la seule possession qui avait de la valeur à ses yeux. Le reste… Sa chambre pouvait bien brûler qu’il s’en fichait. Il la rangea dans la poche kangourou de son sweat, ou il enfouit ses mains au passage. Finalement, Mello ne semblait pas vouloir le frapper ou être ennuyé par sa présence (forcée). Il semblait même s'intéresser à lui, peut être aussi s'inquiétait-il.

« Mais... Je sais pas vraiment ce que je ressens....Tu crois que j’suis déjà malade? »

Il essayait de s’imaginer comme ces russes dont Mello parlait; mais il avait du mal. Il n’avait jamais vu personne “péter un cable”, surtout pas les gens qui parlaient peu. Pour lui péter un cable, c’était ce que Mello faisait: tout renverser, crier, insulter, sortir ce qu’il avait en lui. Pourtant le blondinet semblait ne pas avoir la langue dans sa poche. Peut être qu’ils étaient dans le faux, tous les deux…?

« Je trouve pas ça bête. La Russie c’est super froid, qui voudrait aller là bas? »

Mello trouvait les gens lents… Matt les trouvait trop rapides. Le rouquin adorait ne rien foutre, se prélasser dans un bon matelas bien moelleux avec une console dans les mains. Alors que les gens le pressaient toujours pour faire des trucs. Des tests, des exams, bouffer, se laver… Ils ne savaient pas se poser cinq minutes et profiter d’être juste… Là. Sur terre. Après, Matt n’aspirait pas à grand chose. Peut être que s’il s’employait dans une cause quelconque, il trouverait aussi les gens lents. Pour l’instant… Il n’en avait cure.

Matt se tourna vers Mello quand celui-ci lui proposa, en gros, d’être son confident. Ca le surprenait de la part du blondinet, qui n’avait l’air de se soucier que de lui même. Finalement, sous ses airs de rebelle incontrôlable, il était peut être une toute autre personne.

« Je sais pas trop te dire quand j’ai mal, mais j’essaierai. Merci… »

Il se sentait extrêmement vulnérable et en même temps, en sécurité. Il remis ses lunettes sur les yeux, comme pour cacher le fait qu’il était ému que Mello ait fait un premier pas vers lui en tant qu’ami. Des amis, il n’en avait jamais vraiment eu. C’était tout nouveau…

« Ca vaut aussi pour toi, hein? Tu peux me parler quand t’as besoin. Quant à des idées de bétises... »

Il sortit une main de sa poche, pour lui indiquer la ville au loin, du bout du doigt.

« Là bas, y’a plein de magasins, et de trucs qu’on peut acheter. Genre, des jeux vidéo, mais aussi des sucreries. Tu sais, il paraît que L il aime bien les sucreries. Qu’il ne mange que ça. Sauf qu’on nous en donne pas à la Wammy’s parce que c’est pas “équilibré”. J’aimerai bien y aller, et voir pourquoi L aime autant ça. Mais pour ça, faudrait s’enfuir de la Wammy’s une aprem sans se faire repérer… »

La Wammy’s était un genre de grand Manoir, entouré d’une grande propriété délimitée par toute une cloture, et un grand portail avec un magnifique” W” en fer forgé, en haut. Et à l’horizon, au bout d’une longue route bordée d’arbres partant du portail, on apercevait une ville. Matt était sûr que ça tenterait aussi Mello, ce plan-là. Maintenant qu’il n’était plus seul, peut être qu’il oserait enfin se jeter à l’eau...
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Sam 30 Juin - 10:50

Il avait tant de choses à lui dire. Bien sûr, tant de choses étaient déjà sorties de sa bouche, mais ce n'était rien par rapport à ce qu'il allait faire sortir prochainement. Pour la première fois depuis des mois, à moins que ce ne fut des années, le futur devenait un peu plus positif. Très honnêtement, il ne savait pas combien de temps allait durer cette amitié. Son caractère était tellement instable qu'ils auraient pu se fritter le lendemain pour ne plus jamais s'adresser un seul mot. Il ne savait pas pourquoi, il sentait que Matt n'était pas du genre à prendre la mouche pour quelque chose comme ça.

Plus jamais il ne retournerait en Russie. La Russie et ses longs souvenirs blancs, et son froid qui lui avait dévoré les orteils. Ici, même si le climat était légèrement humide, le blond au fort caractère se sentait tout de même mieux.

« Chourrer des bonbons, hein. Ce L a l'air drôlement important pour que tout le monde m'en rabâche les oreilles. Depuis le temps que t'es là, tu l'as rencontré ? »

Tout le monde lui en parlait. Il paraissait qu'il était trop jeune pour être dans le classement, mais les plus grands travaillaient dur pour devenir « l'héritier de L ». Il en avait vu un ou deux qui avaient des cernes assez choquantes et il s'était dit que lorsqu'il serait grand, il ne prendrait pas ça aussi sérieusement qu'eux. Il y avait des types flippants : le premier au classement, celui qu'on lui avait montré le plus rapidement, était un gars assez élancé du nom de A. Il semblait aussi fragile qu'une brindille et sa peau diaphane faisait peur. Le deuxième au classement était le cauchemar d'à peu près tout le monde, ici, mais il n'avait pas encore eu l'honneur de le rencontrer.

Il n'avait pas beaucoup compris le délire, à part que L était un détective qui travaillait très dur pour arrêter tous les criminels. C'était un beau projet de carrière, donc pourquoi pas. En tout cas, il semblait bien bizarre pour adorer les sucreries à ce point.

« T'as raison, mec ! On va s'enfuir d'ici et on va revenir juste après parce que les lits sont trop confortables ! »

Il se leva, comme s'il était décidé à le faire dans la foulée. Par rapport au vol de bonbons, l'idée s'était faite toute seule : ils n'avaient sans doute pas d'argent, tous les deux. Voler semblait la seule possibilité, et puis il allait prouvé à Matt qu'il était super cool, non ?

« Alors, tout d'abord, faut mettre des habits qui cachent notre visage. Tu as un déguisement de zorro ou tu sais comment te procurer des habits comme ça ? Oh...les fringues de carnaval de l'orphelinat ! Tu es là depuis un an, tu dois savoir s'ils en font un ! »

Il avait déjà commencé à se diriger vers la porte du toit, énervé, excité, sans doute un peu trop pour leur bien.

« Comme L... », répéta-t-il.
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Mar 3 Juil - 21:53


Le rouquin faisait balancer ses jambes dans le vide, fixant un point indéfini à l’horizon. L? Il l’avait juste croisé. Des cernes violacées et plus marquées encore que celles de “A”, le premier du classement de la Wammy’s. Des cheveux noirs en pétard dont la coupe avait sérieusement besoin d’être rafraîchie. Une corpulence maigre et élancée, comme s’il ne se nourrissait jamais… Alors qu'apparemment, il engloutissait des quantités astronomiques de gourmandises en tout genre. La seule fois où il avait été de passage; les poubelles avaient étées remplies à rabord d’emballages de bonbons, gâteaux et autres sucreries… Matt avait pensé que L avait organisé une fête, mais il n’en était rien. “Non non, il a mangé ça à lui tout seul” qu’on lui avait dit. Dingue. Ce type allait sûrement mourir d’une crise de foie…

« Je le connais que de nom, et je l’ai juste aperçu une fois. Tu connais le film Edward aux mains d’argent? Bah voilà. C’est un peu lui… »

Il paraît que L se tenait aussi majoritairement les jambes repliées contre son torse. Mais comme Matt n’avait fait que l'apercevoir dans un couloir, le fameux détective était debout en train de marcher… Et il avait une démarche super cheloue. Comme s’il ne savait pas quoi faire des membres de son corps.

Revenir pour les lits? Mh, ouais, après tout, où pourraient-ils aller hormis la Wammy’s…? Ils n’avaient rien. Que ce soit pour les lits, la bouffe, les jeux; leur maison était ici. Peut etre que plus tard ils pourraient inspirer à plus de confort, et un chez eux rien qu’à eux. En attendant… C’était douches communes, dortoirs et cantine. C’était toujours mieux que rien…!

« Ouais! Pis y’a la clim aussi. Faut revenir pour la clim.  »

Le soleil tapait fort, alors ça lui avait fait pensé à ce détail.
Un deguisement de Zorro? Pas le genre de Matt. Mais il comprenait où le blondinet voulait en venir. En effet, il se trouvait que la Wammy’s essayait d’inculquer un minimum de bases sociales à ses élèves plutôt “spéciaux”. Aussi il y avait bien une malle avec plein d’accessoires en tout genre.

« Le sous-sol. On trouvera tout ça dans le sous-sol. J’vais te montrer.  »

Il se leva, ouvrit la porte de la cage d’escalier qu’il tint ouverte pour Mello, descendit les marches quatre à quatre; puis après s’être assurémalle violette au fond. »
qu’il n’y avait personne dans les parrages, ouvrit la porte des escaliers menant au sous-sol. En bas, il y avait des tas de cartons et de valises entreposés, entre quelques placards recouverts d’une fine couche de poussière.

« C’est la malle violette. »
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Ven 6 Juil - 21:49

La description fournie de L ne manqua pas de faire tourner son cerveau pendant bien quelques secondes. Il tenta d'imaginer ce grand échalas à la démarche bizarre, mais sans connaître le film Edward aux mains d'argent, c'était difficile. Il choisit de ne pas avouer ce point à Matt, considérant que pour les enfants d'ici, ce devait être quelque chose à savoir absolument, et choisit plutôt de hocher la tête d'un air déterminé.

L'orphelinat avait l'air confortable, en effet, et le personnel semblait faire le maximum pour que ces enfants en or y soient bien. Il y avait la clim, évidemment, mais également des repas délicieux, lui qui avait été rationné, qu'il n'avait mangé nulle part ailleurs. Mello s'était promis de rester le plus longtemps ici rien que pour cela. Ça et le fait que les instructeurs semblaient autoriser le moindre caprice.

La malle contenait des merveilles qui auraient rendu heureux n'importe quel enfant normal. Comme s'il ne l'était pas, Mello, lui, la voyait de manière très pragmatique comme un outil qui leur permettrait d'arriver à leurs fins. Il tira quelques déguisements un peu au hasard et en tendit un à Matt qui devait probablement être celui de Batman, vu la noirceur de la cape et du masque.

« On les met pas maintenant, sinon, on va nous cramer. »

Il agissait comme s'il était le chef, alors qu'entre Matt et lui, ils n'avaient jamais décidé de qui commandait qui. C'était naturel, il sentait qu'il devait prendre les choses en main.

Il avait ensuite fait signe à Matt qu'il était temps de s'éloigner de la malle violette, lui-même un costume sous la main, un masque de clown, visiblement, et remontait déjà les escaliers. Mello n'avait aucune idée de comment sortir, il espérait que personne n'allait les prendre sur le fait. Et aussi qu'au retour, ils auraient suffisamment de temps pour remettre les costumes où ils les avaient empruntés – il n'avait pas pris de précaution concernant les empreintes digitales car il aurait été étonné que, découvrant le pot aux roses, les éducateurs prennent toute l'affaire très au sérieux.

Ils étaient maintenant dans le jardin de la Wammy's House, composé d'un grande cour arborée de sapins qui leurs permettait de sortir courir et s'amuser quand ils faisaient beau. Il supposait qu'ils n'allaient pas sortir par le portail.

« Y'a un trou dans le grillage ? Et après, c'est loin ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Dim 8 Juil - 23:23

Mello semblait sérieux et vouloir véritablement mettre le plan à exécution, en duo avec lui. Il ne pensait pas que le blond lui ferait confiance aussi rapidement, car après tout ils prévoyaient quand même d’enfreindre le règlement (chose qu’il n’avait jamais fait seul).

Matt ne broncha même pas de ne pas avoir le choix du costume. Batman ça lui convenait bien. Le héros ne parlait pas beaucoup et il était grave classe, il fallait le reconnaître. Et puis fouiller dans la malle ça l’aurait fait chier. La flemme. Le blond semblait avoir le compas dans l’oeil car ça semblait être à sa taille. C’était agréable de ne pas avoir à tout prévoir et à juste suivre quelqu’un. Lui il avait le plan, et Mello se chargeait de le rendre réalisable et concret. Il hocha la tête face aux instructions du blond, de toute façon ils semblaient être sur la même longueur d’ondes, qu’aurait-il pu ajouter ?

Il suivit Mello jusque dans la cour, tout en prenant garde à ce que personne ne leur prête attention, mais des gamins allant jouer dehors, ça n’était pas quelque chose sortant de l’ordinaire. Juste après la question de Mello à propos d’un trou dans le grillage, il sourit, et donna un coup de pied dans un ballon traînant là. Il fit signe à Mello de le suivre, et courut après la balle, jusqu’à ce que celle-ci se retrouve dans les feuillages des sapins. Les surveillants croiraient sûrement qu’ils allaient chercher le ballon…

Bon, il était peut être temps de montrer qu’il n’était pas aussi sage et inactif qu’il semblait l’être. Il sortit un comics planqué sous un sapin, finement recouvert de terre (Un vieux Spiderman). Il l’ouvrit, pour en sortir une feuille de papier, où était imprimé le plan de la Wammy’s, ainsi qu’une carte routière.

« A la base, je voulais juste pouvoir m’enfuir et rentrer chez moi. Mais un jour ils m’ont dit que ma mère était décédée, alors ça ne valait plus le coup. Mais j’avais gardé les plans quand même, juste au cas où…»

Il eu la gorge serrée d’évoquer sa mère ainsi, alors il embraya rapidement sur la suite des opérations.

« Il y a une sortie de secours juste derrière le bâtiment principal, on peut y accéder en longeant le mur juste à côté des sapins. J’ai déja fait des tests, l’ouvrir ne déclenche aucune alarme. Enfin; avant c’était le cas, mais j’ai fini par couper un cable qui semble avoir eu l’effet escompté. Ils ne s’en sont pas encore rendu compte, puisqu’il n’y a eu aucun test pour l’alarme incendie depuis. Pour la suite, selon la carte, le centre ville est à une demi heure de marche, environ. »

Pas peu fier de tous ces préparatifs (Pourquoi les avoir fait? Bonne question, il aimait juste le fait d’avoir une porte de sortie, ça le rassurait), il repositionna ses lunettes sur ses yeux. L’idée de réaliser cette idée folle alors que ce matin il pensait passer une journée banale et ennuyante avait boosté son taux d'adrénaline, tout à coup.
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Mer 11 Juil - 22:40

Ils avaient caché leurs déguisements comme deux petits loubards qui s'apprêtaient à commettre un méfait et s'étaient enfuis vilement de la Wammy's House. Tandis qu'il se frayait un passage vers la sortie, il écoutait attentivement son acolyte, comme si chacun de ses mots pouvait les aider dans une éventuelle fuite.

Matt avait déjà tout préparé. À l'écouter, on aurait dit qu'il avait anticipé la Grande évasion. C'était une aubaine qu'il ait testé le matériel, une aubaine pour eux et surtout pour leur alibi lorsqu'on allait accuser des gamins quelconques d'avoir vandalisé un magasin – il pensait à tout, surtout dans la possibilité qu'ils se fassent choper et qu'ils doivent fuir en courant.

« ...Waou. T'es trop fort. », laissa-t-il échapper parce qu'il le pensait vraiment. Il n'était pas le genre de gosse à réprimer ses émotions, surtout après avoir entendu ça.

Il ne lui avait d'ailleurs pas répondu lorsqu'il lui avait avoué son désir de s'enfuir car sa mère était décidé : c'était beaucoup trop sensible, même pour Mello. À la place, il serra les poings et détourna le regard comme le font ceux qui veulent éviter le sujet. Lui-même n'avait aucun souvenir de ses parents, à part une vague silhouette qui apparaissait parfois dans ses rêves, noyée par une avalanche de neige. Autant dire que Mello ne se sentait jamais très bien lorsqu'on commençait à parler de parents, et il ne se voyait vraiment pas consoler Matt de sa perte, tout simplement parce que ce n'était pas son genre.

« C'est parti. », chuchota-t-il de la manière la plus silencieuse possible, même si ça ne servait à rien.

Il commença à marcher le long de la route, tentant de rester à l'abri des arbres pour être les plus discrets possible. La compagnie de Matt n'était guère déplaisante. C'était un garçon calme, sans doute ce qui lui fallait pour être un peu canalisé. Il le trouvait intelligent, plus que lui, peut-être ? Curieusement, Mello n'arrivait pas à s'en sentir jaloux. Il sentait que s'il y avait un copain à se faire par ici, c'était définitivement lui.

Sur le chemin, ils discutèrent un peu de tout : Mello avait l'esprit vif, il était curieux de nombreuses choses qui se passaient dans l'orphelinat, que ce soit du système de classement ou de l'organisation des « cours » attribués à leurs classes, si jeunes encore.

« Du coup, on est trop jeunes pour faire partie du classement, je me trompe pas ? C'est con, j'aurais bien aimé me mesurer aux plus forts ! On arrive ? Parce que c'est pas que j'ai mal aux pieds, mais un peu ! On aurait pu prendre des vélos, tout de même ! J'sais même pas s'il y a des vélos dans cet orphelinat à la con ! »

Le village approchait, ils s'arrêtèrent à sa lisière pour enfiler leurs drôles de costumes.

« Je sais pas trop qui est le type de ton déguisement, mais c'est vachement classe ! »


Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello] Jeu 26 Juil - 22:09

Matt rougit à la remarque du blond. C’était la première fois qu’on lui faisait un compliment comme ça. C’était sorti de nul part, ça l’avait pris de court. “T’es trop fort…” Ca le fit sourire. Il détourna la tête pour cacher son embarras et sa fierté; et suivit Mello qui s’engageait déjà entre les sapins.

Quand il avait rencontré le blond, il avait eu le pressentiment qu’ils étaient faits pour s’entendre. Il ne se l’expliquait pas, il s’était tout de suite senti bien en sa présence, et avait décidé de le suivre partout. Pas la meilleure façon de se faire un ami, ni de se faire apprécier. Mais peut être que Mello avait su décoder ce comportement étrange, peut être qu’il l’avait aussi observé, de son côté, et s’était fait sa propre idée du rouquin. Après tout, personne n’était débile à la Wammy’s...

Sur le trajet Matt répondit à quelques questions sur la Wammy’s et son fonctionnement. Le symbole qu’était L, la compétition entre les élèves, surtout les plus agés qui eux avaient un classement pour les départager. Chaque chiffre était un fossé entre le statut d’héritier de L et eux. Matt n’avait pas hâte d’avoir l’âge d’être classé. Il ne comprenait pas cet engouement. Pensaient-ils tous vraiment pouvoir remplacer L un jour…?

Quand ils arrivèrent à la ville,  il en avait presque oublié le but de leur petite escapade. Mais au fond, ça n’avait pas vraiment d’importance. C’était l’action qui comptait, le fait de faire quelque chose, ensemble. De voir ce que ça pouvait donner, leurs deux cerveaux combinés. De changer un peu cette routine barbante qu’infligeait la Wammy’s et ses foutues règles. D’arrêter cinq minutes d’être le futur génie parfait au service de la justice, le futur de L; et de passer du côté obscur de la force pour voir ce qui s’y trouvait.
Il enfila son déguisement. Il ne savait pas trop si c’était Zorro ou Batman. Au pire, les deux étaient des justiciers masqués habillés de noir. C’était presque pareil.

« Les capes, c’est toujours ultra classe. Toi par contre, tu fais flipper. Mais c’est parfait pour le plan. Bon, on se la joue comment? On rentre, on dit des bonbons ou un sort? On s’fait jeter, je fais diversion en faisant semblant de trébucher et de me faire mal et toi t’en profites? Ou tu as une approche moins théatrale? »

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: [Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello]

[Flashback] Player 2: press any key to join [PV Mello]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti United Press
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Privateer Press vente 20%

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG :: Autre part :: Dans le monde :: La Wammy's House-
Sauter vers: