Un jour, un shinigami descendit sur Terre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Molduland #1

Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Molduland #1 Mar 3 Juil - 21:55

Spoiler:
 


Un homme à la stature imposante se déplaçait dans le jardin. Il semblait faire les quatre cent pas, pressé comme s'il attendait un événement important.

Le pape, une star, le tour d'Angleterre au 4 Privet Drive ? Non, rien de tout cela ! En ces vacances de Noël, son fils Dudley rentrait à la maison. Et Vernon aimait les vacances de Noël. Il s'agissait sûrement des seuls congés où il pouvait profiter de son petit vaurien, comme il aimait bien le surnommer, sans ce trouble-fête qu'ils avaient dû élever. Les seules vacances où tout ce qui était magiques, tout ce qui était surnaturel était honnis.

Vernon Dursley aimait ces vacances.

Pour fêter l'évènement, il avait fait lisser sa précieuse moustache et avait prévu dès l'après-midi un aller-retour dans la capitale pour que Dudlinouchet chéri puisse choisir ses nouveaux vêtements.

Il commençait à faire froid et il courut de manière un peu ridicule vers le perron où s'était déjà réfugiée sa femme, la délicieuse Petunia Dursley. Il lui serra la main.

« Et s'ils ne lui donnaient pas assez de nourriture ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 32
Camp ? : L
Re: Molduland #1 Mar 3 Juil - 22:42

Dudley n'y tenait plus. Assis dans la voiture qui le ramenait chez lui, l'imposant garçon avait hâte de revoir ses parents. Bon, avant ça il avait hâte de retrouver la bonne cuisine de sa mère, la télé, ses jeux vidéos, son ordinateur, son lit et une surtout, le plus important, une maison sans Harry !

C'était le bon temps l'époque où il s'amusait à victimiser Harry. Mais maintenant, Dudley le craignait par dessus tout car c'est un sorcier ! Il apprends des sorts dangereux dans son école de fou...

Lorsque la voiture s'arrêta devant le numéro 4 de la rue Priver Drive, Dudley sortit (avec beaucoup de difficultés) de la voiture sans un mot de remerciement au conducteur. Il avançait d'un pas lourd vers ses parents qui l'attendaient.

« Papa ! Maman ! »

Il pressait le pas, déjà essoufflé par le peu d'effort.
Voir le profil de l'utilisateur
Khan
avatar
Messages : 59
Camp ? : organisation criminelle uso.
Re: Molduland #1 Mer 4 Juil - 11:11

Spoiler:
 

Pétunia lisse pour la énième fois les plis de sa magnifique robe vert pomme — celle que Vernon lui a offert pour leur dernier anniversaire de mariage et dont elle est si fière. Debout sur le perron de la porte, elle attend, ses yeux restent fixés tel un cocker vers la route. Elle sent la présence réconfortante de son cher mari à ses côtés alors qu’une voiture s’arrête en face du 4, Privet Drive.

Vernon avait raison. Et s’ils ne nourrissaient pas assez son pauvre petit bébé dans cette école où ils avaient été obligé de l’envoyer ? Elle ne se le pardonnerait jamais et ils entendraient parler d’elle, foi de Pétunia Dursley. Elle ne le se pardonne déjà pas ; elle souffre énormément de cette séparation qui la blesse en tant que mère.

Oh Vernon, regarde-le. Il est magnifique. Son bébé rentre enfin à la maison, et il n’imagine pas tout ce qui l’attend. Pétunia est levée depuis cinq heures ce matin, pour pouvoir lui préparer tout ce qu’il aime. Ils ont également prévu de l'emmener à Londres pour lui offrir tous les cadeaux de Noël qu’il pouvait espérer. Tout doit être parfait pour le retour de son petit Dudley. Oh, mon dudlinouchet ! Tu m'as tellement manqué. Regarde, je t'ai préparé ton gâteau préféré, dit-elle en lui tendant un panier plein de muffins au chocolat. Son fils, son bébé, sa plus grande fierté. Il était si beau, si fort ; tout comme son père. La tête haute, elle observe avec satisfaction sa famille réunie au complet.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Re: Molduland #1 Jeu 5 Juil - 22:03

Un gros bébé, son grand garçon. Il y avait quelque chose chez Dudley Dursley qui rappelait immédiatement son père lorsqu'il se déplaçait. D'ailleurs Vernon Dursley, s'il n'avait pas été aussi fort, ne se serait pas retenu de verser une larme en voyant l'enfant dont Petunia et lui étaient si fiers s'avancer, devenu grand, vers eux.

Cette journée allait être parfaite. D'abord, ils avaient préparé un exquis repas pour content le fiston qui devait avoir la fringalle à cause de tout ce voyage. Ensuite, ils allaient aller en voiture dans le centre-ville de Londres pour choisir ses derniers cadeaux à Dudley. Il avait tout prévu, tout calculé. Cette journée allait être parfaite, aucune magie, aucune chose pour gâcher tout ce qu'ils aimaient faire ensemble.

Rien qu'à cette pensée, la main de Vernon Dursley se crispa et il semble être malade de la rage pendant une micro-seconde. Se souvenant que son fils était là, il vint à sa rencontre et lui mit une bonne gros claque dans le dos.

« Alors, mon grand ! Ce pensionnat ! Raconte-nous ! Tu lui as bien mis la pâté, à ce premiers de la classe prétentieux, j'espère ! Mon Dudley costaud ! »
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 32
Camp ? : L
Re: Molduland #1 Jeu 5 Juil - 22:32

Dudley avait gardé l'uniforme de Smelting, c'est-à-dire un frac marron à queue-de-pie, un pantalon de golfe orange, un canotier et une canne. Il se pavanait fièrement et lorsque sa mère lui tendit le panier de muffins, le jeune garçon s'empara de celui-ci et commença déjà à se goinfrer sans remercier sa mère pour l'effort. Il se disait qu'après tout, il ne lui disait rien lorsqu'elle l'appelait par ce surnom ridicule, Dudleynouchet, alors en compensation le merci était en option. Après avoir mangé un muffin entier en si peu de temps, il s'intéressa de nouveau à ses parents.

Lorsque son père lui parla du premier de la classe qui lui rappelait un peu trop Harry avec son air condescendant (ce qui n'était pas du tout le cas de Harry en réalité mais Dudley avait besoin d'un nouveau punching-ball car le dernier avait décidé d'étudier dans une école pour les fous), un sourire mauvais s'afficha. Il hocha vivement la tête et répondit :

" Oui papa ! Il a vite comprit qui commandait ! Il a eu tellement peur de mon crochet du droit, qui s'est ratatiné comme une patate ! " (Dudley manque cruellement de cours de langue car évidemment, en réalité c'est être ratatiné comme une crêpe ;D).

Il reprit un muffin et le mangea goulûment en espérant pouvoir se mettre devant la télé, il devait à tout prix rattraper son retard sur ses feuilletons préférés.
Voir le profil de l'utilisateur
Khan
avatar
Messages : 59
Camp ? : organisation criminelle uso.
Re: Molduland #1 Ven 6 Juil - 23:44

Pétunia n’aime pas toute cette violence. Elle n’aime pas imaginer son adorable fils dans une bagarre. Imaginez, le pauvre bébé pourrait se blesser. Pourtant, il sait bien qu’il n’a pas le choix. Son petit ange est un homme, un vrai ; pas comme tous ceux qu’on peut voir à la télé et qui manquent très clairement de virilité. Elle écoute donc fièrement la conversation entre ces deux glorieux garants de la masculinité.

— Oh, nous sommes si fiers de toi mon bébé. N’est-ce pas Vernon ? Son visage se tord légèrement. Elle n’a pas l’habitude de sourire, mais il paraît évident qu’elle essaye à ce moment-là. Son fils vient d’entamer son deuxième muffin et elle est heureuse de voir qu’elle est toujours aussi douée pour satisfaire son petit cœur. En même temps, elle s’entraînait ! Elle noie toute l’année Vernon sous des tonnes de gâteaux juste pour garder la main pour satisfaire son brave fils. Je t’ai préparé ton repas préféré. Et on a plein de surprises. Mais de toute façon, rien n’est jamais trop pour mon petit Dudley.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Re: Molduland #1 Mar 10 Juil - 20:06

Vernon regardait leur petit chéri à tous deux déguster cette montagne de muffins comme s'il n'était pas nourri à Smelting. C'était d'ailleurs assez étrange car, dans ses souvenirs, il ne se souvenait point avoir eu faim lors de sa scolarité.

Vernon Dursley décida courageusement de faire quelques pas et soulevant l'imposant plateau de la table pour le poser un peu plus loin. Il agita le doigt tout en souriant, le faisant sans doute apparaître pour le commun des mortels comme plus effrayant qu'il ne l'était en réalité.

"Tt-tt-tt, mon Dudley chéri ! Il me semble que ton repas est prêt ! Ta mère a préparé un déjeuner absolument gargantuesque !", fit-il en les emmenant tous vers la salle à manger où la table était déjà prête. Les entrées avaient déjà été servies par sa chère Pétunia et auraient sans doute pu satisfaire un petit éléphanteau.

"Ha, les premiers de la classe !", fit-il en reprenant la conversation. "Rien de plus irritant ! Moi-même, je..."

Il allait faire le récit de sa propre ascension au sein de la hiérarchie de Smelting lorsque le poste de télévision allumée au fond de la place s'éteint, puis s'alluma plusieurs fois de suite. Vernon devint soudainement blanc, puis vert.
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 32
Camp ? : L
Re: Molduland #1 Dim 15 Juil - 11:50

Dudley fronça les sourcils lorsque son père s'empara du panier de muffins. Mais lorsque celui-ci lui parla du grand repas que Pétunia avait préparé, le froncement de sourcils du jeune Dursley s'estompa et un sourire gourmands apparu. Il marcha jusqu'à la cuisine où une bonne odeur de jambon rôti et de frites s'en dégageait. Le jeune garçon s'en lécha les babines. Il adorait la cuisine de sa mère et il détestait celle de son collège. On restreignait ses portions, on l'obligeait à manger plus de légumes et de fruits. D'ailleurs, sa voracité devenue légendaire inquiétait beaucoup l'infirmière de l'école. Dudley ne comprenait pas pourquoi, sachant que son volume n'était pas aussi imposant que son père et il se portait comme un charme.

Dudley se mit à écouter son père mais lorsque celui-ci s'arrêta au milieu de sa phrase, le garçon fronça les sourcils. Puis, voyant le visage de son père virer du blanc au vert, il s'inquiéta légèrement. Son regard était posé sur le poste de télé. Dudley regarda à son tour et vit la même chose que son père, le poste de télévision s'allumait et s'éteignait comme par magie ! Le jeune garçon lança un regard apeuré vers sa mère. Potter était là ? Non, bien sûr que non. Il aimait trop son école pour en partir. Et puis, il n'avait pas le droit de faire de la magie hors de son école de fous, non ?

" Ma... Maman... Pa... Papa..., fit Dudley, les lèvres tremblotantes. "
Voir le profil de l'utilisateur
Khan
avatar
Messages : 59
Camp ? : organisation criminelle uso.
Re: Molduland #1 Lun 30 Juil - 11:22

La télé s’éteint, puis se rallume. Ce manège recommence plusieurs fois et Pétunia Evans Dursley retient un cri de stupeur. À en croire la réaction des deux magnifiques hommes de sa vie, ils pensent exactement à la même chose qu’elle : la magie. La voix tremblotante de son bébé d’amour lui brise le cœur. Tout ça, c’est la faute de Lily, de son horrible petit-ami et de l’ignoble créature qu’ils ont conçu tous les deux. Elle se lève d’un bond, prise d’un élan de courage qu’elle se vantera tenir de son instinct maternel. Elle arrache violemment la prise au mur. Personne ne doit faire du mal à sa famille, personne.

— Ah non. Non, non, non. Plus de ça chez moi. Elle s’énerve légèrement avant de se retourner vers Vernon. Son air inquiète la quitte alors qu’elle voit le visage fort et rassurant de son époux. Je… Je pense qu’on va pouvoir passer à table, dit-elle en fonçant dans la cuisine pour vérifier la cuisson, délaissant totalement son entrée à moitié entamée.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Molduland #1

Molduland #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG :: Discussions :: Dans un autre contexte...-
Sauter vers: