Un jour, un shinigami descendit sur Terre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Freakshow { Sayu Yagami

Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Freakshow { Sayu Yagami Dim 8 Juil - 21:21

Mello était sorti du lycée avec la tête grosse comme un chou-fleur. Ce n'était pas tellement qu'il n'arrivait pas à suivre en cours, au contraire, il avait au moins dix ans d'avance sur le programme, mais plutôt le comportement des élèves et leur niveau sinistre d'intelligence. Si ce n'était pour L, il y aurait longtemps qu'il aurait fait exprès de se faire renvoyer en s'impliquant avec une bande de loubards à moto quelconque. Manque de chance, il se trouvait actuellement coincé dans une classe complètement ratée, avec la mission de surveiller Sayu Yagami, une des gamines de la classe qui semblait un peu moins conne que les autres, mais pas de loin.

C'était insupportable.

Il se souvenait du premier jour en classe comme si c'était hier. Il n'aurait jamais pensé, un jour, vivre cet embarras. Le professeur qui l'annonçait, son prénom et son nom, Harry Clarke, la classe qui le saluait. Pendant toute la journée, il s'était forcé à répondre avec un accent anglais à trancher au couteau aux gamins qui lui demandaient ce qu'il faisait en Angleterre et s'il voulait bien faire partie de leur club. Pourquoi avait-il été choisi pour ce rôle ? Pourquoi ça n'avait pas été plutôt Matt ? Lui aurait eu les nerfs adéquats qui lui auraient permis de traîner ici bas.

Sitôt la classe terminée, Mello se pressait de regagner sa planque. Il savait bien qu'il allait devoir commencer à aborder Sayu Yagami, mais pour le moment, il n'en éprouvait aucune envie. Et il pensait, au contraire, qu'il valait sans doute mieux se faire discret au tout début pour devenir un élément familier dans son paysage. Si elle venait à parler de lui à son frère ou un autre membre de sa famille, cela serait bien moins suspect.

Mello était en ce moment précis, en réalité, de mauvais humeur. Quelques heures plus tôt, un professeur de mathématiques complètement lambda, avait attribué des groupes au hasard et l'avait réparti avec Sayu Yagami sous le prétexte de « faire des groupes mixtes favorisent la sociabilité ». Il lui en aurait foutu, lui, de la sociabilité ! La gamine avait l'air super contente, elle allait moins le rester quand il ferait exprès de se planter un maximum dans cette matière !

Relativement désespéré, Mihael Keehl s'était une nouvelle fois tiré du lycée en ignorant son appel pour pouvoir préparé le projet et avait pris le métro jusqu'à Shibuya. Là-bas, il avait commencé à se calmer, à faire quelques boutiques – il avait acheté un pantalon un peu punk super cool, du genre qu'on ne trouvait pas à la Wammy's House. Le Japon était génial, concernant liberté. Surveillant l'argent qui commençait à disparaître assez mystérieusement de son porte-feuille, Mello entra dans une nouvelle boutique d'objet mystiques.

En face de lui, il y avait de drôles de bocaux et des choses indéterminées flottaient dans un espèce de liquide amniotique. Il esquissa une grimace, puis, un sourire excité avant de tourner vers les yeux vers une nouvelle petite perle digne des meilleures films d'horreur.

« HAA ! Mais qu'est-ce que tu fous ici !? »
Voir le profil de l'utilisateur
Sayu Yagami
avatar
Messages : 21
Camp ? : Aucun mais contre Kira
Re: Freakshow { Sayu Yagami Mer 11 Juil - 15:26



« Hé, Harry ?!!! HARRY !!!! …. Mais quel enflure, ce petit con !! » Peste Sayu en frappant du pied sur le sol.

Sa joie d'avoir été associée avec le nouveau pour le projet en maths, avait été de courte durée. Du moins, le plaisir a été stoppé quand le blond l'a ignoré pour partir on ne sait où. Sayu n'est pas crédule, elle sait très bien qu'il l'a entendu l'appeler. Depuis quand est-ce qu'on ignore les gens comme ça ? Qu'est-ce qui cloche dans la tête de monsieur je bouffe du chocolat sans grossir ? Oh, elle sent qu'il va vite lui taper sur le système. Finalement, l'adolescente pousse un soupire à fendre l'âme ! Tant pis pour lui, elle fera le devoir toute seule (à comprendre, avec Light) et ce crétin se tapera un zéro. Il ne mérite pas mieux ce goujat !

Arrivée chez elle, elle court directement dans la chambre de son frère, où elle entre sans frapper, comme à son habitude. Vide. Monsieur n'est pas là, encore une fois ! Mais …. Est-ce qu'un homme peut se montrer présent quand on a besoin de lui, aujourd'hui ?! C'est trop demandé, il faut croire. Sayu sort son portable pour envoyer un « t'es où ? » à son frère. La réponse se fait immédiate. Pas aujourd'hui, Sayu, désolé. Je vais t'en foutre des désolés, moi ! Sayu se demande l'espace d'un instant si mettre du poil à gratter dans le lit de son frère ne serait pas une très bonne idée de vengeance ? Après tout, il n'est jamais libre en ce moment, et il serait peut-être temps de lui faire comprendre que ça la dérange.

Pourtant, Sayu abandonne bien vite son esprit vengeance pour aller faire un tour à Shibuya (après avoir piqué de l'argent dans les affaires de son frère, évidemment. Bien fait.). Elle a fait quelques magasins de manga, s'achetant quelques sojo et des shonen qui auraient certainement provoqués une syncope à sa mère. Une super statuette de Sheik dans Zelda pour terminer ses achats côté geek, Sayu entre dans une boutique plus branchée mystique.

Alors que son regard se pose sur des trucs louches, elle voit alors encore plus glauque : Harry Clarke ! Elle sursaute brusquement alors qu'il lui crie pratiquement dessus.

« Mais qu'est-ce que tu fiches ici, toi ?! Tu me suis ?! T'es amoureux ou quoi ?! Je te préviens, ne me stalke pas ! Si tu crois que je ne vois pas tes regards sur moi pendant les cours ! Je suis Détective Sayu, je vois tout !! »

Bon sang, Harry a beau être particulièrement beau, il a ce côté irritant qui lui donne envie de le frapper avec ses sacs. S'il n'y avait pas sa précieuse figurine, elle l'aurait sans doute fait. La brune secoue la tête et préfère l'ignorer. Elle sort son appareil photo et continue sa visite dans l'étrange boutique, en prenant des photos de certains articles.

Pour être honnête, c'est un camarade de classe qui lui a demandé de venir ici. Son chat aurait été volé par le propriétaire pour une rite satanique, dans l'arrière boutique. Une histoire des plus what the fuck où Sayu lui a demandé s'il n'était pas tout simplement en train de se moquer d'elle. Mais les photos qu'il lui a montré n'ont pas l'air truqué. Et puis … Ca ne coûte rien de vérifier. Surtout vu l'argent qui lui sera remit. Aussi, elle c'était changée, habillée en parfaite petite fille, les cheveux attachés en deux couettes qui lui donnait un air plus innocente (niaise!) que d'habitude.

On ne se méfit jamais des filles qui ont l'air naïve. Au contraire, ils vont surement … Non en fait, elle ne veut pas savoir ce qu'ils vouloir lui faire. Mais il n'est pas question qu'elle laisse Harry Clarke faire capoter sa mission.

Ignorant le blond, Sayu jette un rapide coup d'oeil à l'arrière boutique quand le commerçant en sort. Il lui faut trouver un moyen d'entrer là dedans.
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Re: Freakshow { Sayu Yagami Mar 17 Juil - 20:42

Sayu Yagami ressemblait, hors contexte scolaire, à une petite pouffe à couettes assez immature pour son âge. En découvrant ses vêtements et le style qu'elle s'était donné, Mello grimaça : il lui semblait pourtant qu'elle n'était pas vraiment comme ça à l'école...comme quoi, cela pouvait être trompeur. Fronçant les sourcils, il comprit vite qu'elle ne l'avait pas suivi – enfin, cela restait à prouver – et qu'elle pensait également qu'il avait été le premier sur ses traces. Mello aurait bien voulu lui répliquer qu'il était sûr et certain d'avoir été le premier sur les lieux, mais Sayu Yagami avait la bougeotte, elle s'affairait à tout prendre en photographie dans le magasin. Elle avait l'air curieuse, mais il y avait quelque chose de faux dans son attitude, et, jouant un rôle, Mello savait très bien quand quelque chose était faux. Elle était déjà partie, sans doute d'espionner quelqu'un, ou découvrir quelque chose.

Espionner ? Découvrir ? Ses poils se redressèrent à ses pensées tandis qu'il esquissa quelques pas silencieux vers la jeune fille. Elle se sentait une âme de détective ? À moins qu'elle ne surveille sa prochaine cible, en tant que Kira ? Cette dernière affirmation n'avait cependant pas de sens, étant donné que les victimes de Kira étaient nombreuses dans le monde et qu'il surveillait déjà Yagami depuis deux bonnes semaines : il l'aurait vu, si jamais elle s'était absentée en cours.

Le blondin se pointa de nouveau à ses côtés, constatant qu'elle ne cessait de jeter des regards à l'arrière boutique. C'était donc là ?

« ...Tu veux aller là-bas ? Attends. »

S'assurant de ne pas être vu, il sortit de sa poche un pétard qu'il alluma au fond du magasin. Ce n'était rien de méchant, juste une petite mèche de rien du tout qui ferait juste assez de bruit pour attirer le gérant. Il se dirigea vers Sayu et lui prit la main, comme s'ils étaient ensemble, l'entraînant vers un coin un peu plus sombre que les autres. Au bruit du pétard, l'homme se précipita vers le fond du magasin et chercha l'objet qui avait pu causer la détonation. Mello, lui, entraîna Sayu dans l'arrière-boutique.

La pièce avait une lumière tamisée et toutes sortes de choses y étaient entreposées. Les objets qui reposaient sur les étagères crasseuses de poussière étaient encore plus bizarres que ceux du devant et appartenaient sans doute tous au folklore japonais. Mello ne se focalisa pas trop dessus et vit rapidement que le bureau au centre de la pièce était tâché de sang.

« Merde. »

C'était le mauvais moment. Il entendit des pas revenir très vite vers eux ! Mû par un réflexe instinctif chez lui, Mihael Kheel aggripa de nouveau la main de Sayu et l'entraîna vers la grande armoire de gauche. La porte se ferma sur eux avant que le gérant ne puisse voir qui était dans la pièce.

Une minute passa à essayer de restreindre son souffle, à habituer ses yeux au noir. Il était à peu près sûr que l'homme était parti, alors, il poussa la porte de l'armoire.

Elle ne bougea pas.

Il essaya avec un peu plus de vigueur : rien de rien.

« Merde, merde ! »

Ils étaient coincé. Il était coincé dans une armoire avec Sayu Yagami, la suspecte qu'il devait suivre ! Pendant un instant, il se demanda ce que Matt aurait fait, puis il balaya vite fait cette pensée de son esprit en se disant que Matt ne serait sans doute jamais sorti de l'appartement de Billie.

Il était stupide.

Il était idiot, vraiment idiot !

« ...Tu veux le faire maintenant, ce devoir de maths ? Parce qu'on a le temps, là... »
Voir le profil de l'utilisateur
Sayu Yagami
avatar
Messages : 21
Camp ? : Aucun mais contre Kira
Re: Freakshow { Sayu Yagami Mer 15 Aoû - 11:42



Vaquant à ses occupations, Sayu a volontairement ignoré Harry. Pas besoin de faire plus attention à cet idiot prétentieux. Quelle fut donc sa surprise quand ce dernier s'est approché d'elle pour lui demander si c'était à l'arrière boutique qu'elle souhaitait se rendre. Mais … Ce type l'observe, c'est pas possible !!! Sayu se contente de lui répondre avec un regard noir qui se veut effrayer … Pas du tout. La jeune femme écarquille les yeux quand il sort un pétard. Oh non, tu ne vas quand même pas faire ça ?! … BANG ! Et bien si, il l'a fait. Alors qu'il l'entraine dans l'arrière boutique en profitant de la diversion, Sayu se retient de lui hurler dessus et de lui donner des coups de pieds. Un peu de tenu jeune demoiselle.

L'adrénaline chute directement en voyant les taches de sang sur le sol. Elle retient sa respiration, choquée, figée sur place. Qu'est-ce que c'est que ça ? Frissonnant de la tête aux pieds, elle ouvre la bouche comme pour dire quelque chose, mais se ravise, aucun son ne sortant de sa gorge. Harry la sort de sa torpeur lorsqu'il entend le propriétaire revenir vers eux. Il l'attrape une nouvelle fois et en quelques secondes, ils sont enfermés dans le placard. Enfermés oui ! Parce que les portes ne s'ouvrent que de l'extérieur. Et cet idiot se permet le sarcasme ! Son cœur bat encore à toute allure, son appareil photo serré contre elle comme un bouclier. Ce n'est qu'une fois sûre à 100 % que le propriétaire n'est plus sur place que Sayu se permet de relâcher sa respiration. Elle souffle un bon coup !

« Triple andouille !!! » L'insulte-t-elle, se retenant une fois encore de lui donner des coups de pieds. « Tu ne vois jamais de film d'horreur ? Ce n'est jamais une bonne idée d'aller dans un placard ! »

Sayu, tu es injuste. C'est vrai. Elle, elle serait restée plantée au plein milieu du décore, tétanisée par la terreur. On peut dire qu'Harry l'a plus ou moins sauvé, qui c'est ce que l'homme aurait fait en la voyant. Qu'elle soit la fille du commissaire Yagami n'aurait pas changé grand chose.

« … Mais merci. » Elle détourne la tête, ses joues rougies cachées par la pénombre. Le spectacle ne sert plus à grand chose, son jeu de rôle se termine là. Sayu retire les couettes de ses cheveux et enlève le maquillage avec une lingette dans son sac. Oui, oui, elle prend bien le temps de faire ça. De toute manière, ce n'est pas comme si elle avait autre chose à faire, coincé dans ce placard. Comment est-ce qu'ils vont bien pouvoir sortir de là ?

Eclair de lucidité. La petite japonaise se souvient alors de la fois où elle avait déverrouillé la porte de la chambre de son frère.

« Wooooh ! J'ai une idée ! Harry, ton portable ! Fais de la lumière vers les portes, s'il te plaît. »

L'adolescente cherche des barrettes pour cheveux dans son sac et avec un sourire victorieux, en sort deux. L'avantage d'être une femme, il y a beaucoup de choses inutiles dans un sac à main. Et quand on s'appelle Sayu Yagami, on trouve l'utilité ailleurs. Elle les tord un peu puis les insères dans la serrure. Sayu les bouge en étant particulièrement attentive aux petits cliquetis qu'elle peut entendre lors de son travail, lui indiquant si elle étant dans la bonne voix ou non. La manœuvre dure bien 5 minutes puis le cliquetis se fait entendre plus intensément, la porte s'ouvre.

« Tadaaam ! Je sais, je suis remarquable ! » chuchote Sayu avant de sortir du meuble.

Elle s'approche de l'origine de sa frayeur et se serre contre Harry, attrapant son poignet.

« Est-ce que tu crois que c'est du sang humain … Fred, le type de notre classe, il a dit que le propriétaire de ce magasin avait enlevé son chat pour un rite satanique. Évidemment, je ne l'ai pas cru. Maintenant je commence à me poser des questions, et quelque chose me dit que c'est plus compliqué que ça. » Elle prend une photo du sang pour avoir une preuve en cas de besoin.

« … Qu'est-ce qu'on fait ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Re: Freakshow { Sayu Yagami Sam 1 Sep - 21:51

C'était une erreur de ne pas avoir vérifier comme cette porte se fermait avant d'y entrer, et pourtant, Mello se félicitait de ne pas trop avoir réfléchi. Se rapprocher de Sayu de cette manière était inespéré et il allait sans doute réussir à récolter un nombre conséquent de données que L serait heureux d'avoir.

Lorsqu'elle le lui demanda, il l'éclaira sans râler : elle parlait déjà bien assez, alors qu'il ajoute son grain de sel et ses propres idées pour les sortir de cette cachette, cela attirerait d'autant plus le gérant de la boutique qui ne tarderait pas de voir que deux gamins étaient dans le placard.

Au bout de cinq bonnes minutes, une éternité pour Mello qui devait tenir le portable droit de manière à ce qu'il ne bouge pas, la porte s'ouvrit et ils purent sortir de leur éphémère prison. L'arrière-boutique est déserte et Mello en conclut qu'ils ont eu de la chance : le propriétaire doit être occupé avec des clients, d'ailleurs, il croit entendre des voix un peu plus loin.

« Baisse le ton. », chuchota-t-il en attrapant sa main, profitant de l'évidente proximité que Sayu avait instauré la première en voulant se rassurer.

Mello enleva son sac à dos et en tira une petite éprouvette, matériel que chaque lycéen amateur de chimie se devait d'avoir sur lui. Il sortit son petit couteau de poche et gratta le bois de manière à en ramasser un petit bout tâché de sang.

« On fait ça. Comme ça, on saura si c'est un coq, un chat ou un homme. M'est avis que c'est plutôt du faux sang, mais bon... », lâcha-t-il en un soupir. Il referma la fiole et la remis dans son sac en se promettant de la donner à Billie pour la faire examiner : il ne savait pas trop comme il allait pouvoir faire passer ça, il lui dirait sûrement que c'était en rapport avec l'affaire Kira pour que ça aille plus vite.

Combien de temps étaient-ils restés dans la pièce ? Trop longtemps, sûrement, c'est pour cela qu'un bruit de pas se dirigeait de nouveau vers eux. Cette fois-ci, plus d'armoire pour se réfugier car les portes étaient grandes ouvertes et qu'ils n'auraient pas le temps de les fermer sans grand fracas. Pas non plus de fenêtre pour pouvoir sauter. Mello ne voyait qu'une solution, une solution qui expliquerait pourquoi ils étaient tous seuls, tous les deux, dans cette arrière-boutique minable.

Il tira avec force sur le poignet de Sayu pour qu'elle se colle à lui et l'embrassa. Ils étaient tous les deux face à l'armoire, face à l'homme qui venait d'apparaître et qui ne s'attendait visiblement pas à les trouver là. Puis, il reprit ses sens et cria :

« FILEZ !!! »

Mello, la main de Sayu toujours dans la sienne, prit ses jambes à son cou et s'enfuit. Ils avaient l'échantillon, ils avaient les preuves. Plus que tout, ils étaient vivants.

Il s'arrêta deux rues plus loin et rit.
Voir le profil de l'utilisateur
Sayu Yagami
avatar
Messages : 21
Camp ? : Aucun mais contre Kira
Re: Freakshow { Sayu Yagami Dim 2 Sep - 14:15



La main sur la sienne la perturbe mais Sayu fait de son mieux pour rester neutre et ne pas rougir. C'est, par contre, plus fort qu'elle, elle détourne les yeux pour ne pas affronter son regard. Il faudrait être fou pour être insensible au charme d'Harry. Ou aveugle. Parce que même s'il a un sale caractère, Harry est terriblement beau. Un peu trop pour le bien être de la jeune femme. Elle se racle la gorge pour garder contenance sans pour autant retirer sa main. Sayu accepte d'avouer que c'est plutôt rassurant. Peut-être qu'elle n'aurait pas pu aller si loin sans lui. Fronçant les sourcils, elle le regarde mettre du sang dans une éprouvette.

« … Tu t'es pris pour Sherlock Holmes ? Et tu vas en faire quoi de ton éprouvette, gros malin ? Parce que je te préviens, il n'est pas question qu'on aille voir mon père tant qu'on n'a pas le fin mot de cette histoire. »

Le fait que Sayu soit la fille du commissaire n'est un secret pour personne. Tout le monde est au courant dans sa classe et Harry aussi, très certainement. Sayu veut montrer à son père qu'elle peut être douée, elle aussi. Qu'elle n'est pas la raté de la famille, comme elle se sent parfois. Résoudre une enquête et lui apporter : faits, preuves, coupable. Elle veut entendre, Je suis fière de toi, Sayu. Bien sûr, elle sait que c'est le cas, ses parents et son frère ne manquent pas d'affection envers elle et elle est loin d'être malheureuse. Disons juste que parfois … Elle a tout simplement l'impression d'être le dindon de la farce. D'avoir loupé quelque chose. D'être trop différente d'eux. Une fois, elle a même demandé à sa mère si elle a été adopté. Sa mère a tout simplement rit et lui a demandé quelle lubie elle a encore inventé.

Des bruits de pas se font alors entendre, et Sayu reste figé. Merde ! Ses yeux se portent sur le placard. Pas assez rapide. Avant même qu'elle n'arrive à songer à une solution, Harry la tire à lui … pour l'embrasser. Putain, Sayu, ce débile est en train de coller sa bave sur tes lèvres ! Non mais vraiment ? Il est en train de lui voler son premier baiser ?

Elle ne réagit toujours pas alors que le responsable de la boutique leur gueule de filer et avant même quelle ne s'en rende compte, ils sont en train de courir, s'arrêtant quelques rues plus loin. Harry l'a lâché pour éclater de rire. Sayu ne le suit pas dans son hilarité, les yeux toujours écarquillés par la stupeur. Son cœur bat à toute allure et elle se force à respirer plus calmement. Automatiquement, elle porte deux doigts à ses lèvres. Ok, il y avait plus répugnant. Harry est quand même le mec le plus beau de l'école. Ses copines allaient toutes être jalouses quand elle leur racontera ça ! … Quand … Bien sûr que non ! Jamais!!! Elle ne leur dira jamais, elles ne doivent jamais savoir ! Personne!! Revenant à la réalité, Sayu prend brusquement conscience de ce qu'il s'est passé. Ses joues deviennent rouges écrevisses, mélange entre gêne et colère qu'elle sent déjà grimper en elle.

« Toi !!! C'était mon premier baiser, putain ! » Elle le retourne vers elle pour lui mettre la gifle du siècle ! C'est fort, cinglant, et honnêtement, elle n'aurait pas pu lui en vouloir s'il répliquait de la même manière. Elle lève de nouveau sa main. Mais finalement, au lieu de le frapper, elle pose ses lèvres sur les siennes. Le baiser ne dure qu'une fraction de seconde qui lui paraît pourtant une éternité, lui laissant le temps de s'imprégner de cette sensation. Baiser rompu, elle lui écrase volontairement le pied !

« Bien fait !!!! C'est pas parce t'es plus beau que tout le monde que tu dois croire que tu peux tout te permettre !!!! Tu recommences ça et je te casse la gueule !!! Compris ?! »

Boudeuse, Sayu s'éloigne de lui en le foudroyant du regard.

« En temps normal, je t'aurais remercié pour m'avoir sortie d'ennuis, mais rien que pour ça, tu peux toujours de gratter ! Donne moi cette éprouvette et va faire notre devoir de maths avant qu'on se prenne un zéro ! Débile !! »

Hargneuse ? Sale caractère ? Oui, surtout quand elle est gênée par une situation. Sayu s'éloigne encore et enfonce ses mains dans ses poches, détournant un peu la tête, les joues de nouveau rouges.

« ….. Merci Harry. » murmure-t-elle très faiblement.  
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 110
Camp ? : L
Re: Freakshow { Sayu Yagami Sam 15 Sep - 22:04

Ils étaient tous les deux dehors et il l'avait embrassée. Ce n'était pas un baiser très agréable, honnêtement, puisqu'il avait été fait dans le seul but de les sortir de ce bourbier. Si Sayu Yagami, d'ailleurs, savait qu'il avait été engagé par L pour la suivre, aucun doute que ce serait sa main dans sa gueule qu'elle aurait mise.

Elle y résonna d'ailleurs si fort qu'il n'eut pas le temps de bouger. Il regardait la lycéenne d'un air hébété, se demandant comment il devait réagir : la frapper, lui faire mal ? Ses instructions étaient pourtant inverses à cela, et puis...il se doutait du pourquoi de la baffe.

Ses lèvres se collèrent tout d'un coup aux siennes et avant qu'il eut le temps de réagir, même de s'écarter, elle se décollèrent. Mihael Keehl s'éloigna vite de deux pas en s'essuyant les lèvres, comme si ce baiser-ci comptait alors que l'autre n'était qu'une diversion un peu pourrie.

« ...T'es tarée ! », cria-t-il, avant de se mettre à crier pour cause de pied écrasé.

Elle avait beau le remercier, pourquoi elle lui avait fait ça ? Même en analysant les évènements en utilisant toutes ses compétences, Mello n'arrivait pas à trouver d'autres explications à part celle qu'elle était totalement stupide – explication qui était amplement suffisante.

« Putain, t'es vraiment débile. », chuchota-t-il en tentant de ne pas crier pour exprimer toute sa haine par rapport à ce baiser volé. Son premier baiser ! Un de ses premiers baisers et, okay, il l'admettait, même s'il mentait bien à ce sujet, à l'orphelinat, vraiment le premier ! Matt allait vraiment se foutre de sa gueule, et Near...Near, encore pire. L'absence de réaction dont il ferait preuve lui donnerait sûrement envie de lui bousiller la mâchoire.

« Alors déjà, je te dispenserai de m'appeler « le plus beau ». Ça a l'air d'un compliment, mais de ta bouche, ça me donne plutôt envie de vomir. Ensuite, pas un mot de ce qui vient de se passer au lycée : et je parle du baiser, pas du chat ! T'as pas idée de ce que je peux te faire si tu en viens jusqu'à en parler à ta meilleure amie ! »

Il était vraiment énervé : en fait, il était en réalité très frustré d'avoir été interrompu en pleine réflexion par une gamine qui souhaitait juste se venger. Ils étaient sûr que les copines de Sayu seraient bien trop contentes d'apprendre qu'elle était en couple avec lui : c'était le genre de nanas qui ne vivaient que pour se mettre en couple. Il les avait un juste entendu en train de parler des garçons de la classe et, ainsi, avait compris qu'il était largement dans le haut du panier.

Et, franchement, pour une fois, Mello ne tenait pas vraiment à être le premier.

« Je vais donner l'éprouvette à ma tante, elle est dans la police. J'habite chez elle en ce moment. Et le devoir de maths, on le fera ensemble, même si tu es débile. Cherche même pas à me refourguer les trucs chiants, j'fais pas partie des cons qui te diront oui pour tes beaux yeux ! »

Il aurait voulu partir, même s'enfuir sans la Yagami dans les pattes et regagner la petite chambre qu'il partageait avec Matt. Ils auraient une soirée normale, avec lui en train de gueuler pour expier sa frustration d'être coincé dans un lycée débile avec des gamins bourrés aux hormones et Billie ou Matt qui tenteraient d'avoir une vie normale.

« Je vais y aller...à moins que...tu as de l'argent ? Pour te faire pardonner ce truc-là ? », dit-il sur un ton insistant tout en montrant ses larmes.

Mello avait bien l'intention de l'emmener faire du shopping pour se venger, voire de lui faire payer ce super pantalon gothique qu'il avait vu il y avait deux jours.
Voir le profil de l'utilisateur
Sayu Yagami
avatar
Messages : 21
Camp ? : Aucun mais contre Kira
Re: Freakshow { Sayu Yagami Dim 23 Sep - 13:09



Et puis … L'horrible caractère d'Harry vient briser la magie. Le voilà qui l'insulte et qui l'humilie devant tout le monde dans la rue. Les gens se retournent vers eux. Ceux qui avaient suivi le baiser, certains ricanent du râteau qu'elle est en train de se prendre et d'autres lui jettent des regards compatissants. Sayu, elle, devient rouge, de honte, de frustration. C'est humiliant … Et hyper méchant. Jamais elle n'avait eu aussi honte de toute sa vie. Elle prendra le temps de pleurer cette nuit, enfermée dans sa chambre. Mais là, tout de suite. L'humiliation apporte plutôt la colère.

« T'es vraiment qu'un con !!!! Tu te crois intelligent mais tu ne comprends rien du tout ! »

Elle lui tire brusquement les cheveux et lui donne des coups de pieds. Sayu essuie ses yeux pour ne pas pleurer et se retient de continuer dans sa lancé en le baffant. La jeune femme essaie de se maîtriser, retrouver le contrôle de ses émotions. Tremblante encore de rage, elle inspire brusquement. Cet idiot ne mérite pas qu'elle se mette dans un tel état pour lui. Dans l'arrière boutique, elle avait cru s'être trompée sur Harry, qu'au final, il n'était peut-être pas qu'un connard et un goujat. Elle s'était laissée avoir par ce baiser sans signification. Et maintenant, les choses se retournent contre elle et il se permet de la rejeter en l'injuriant ainsi, publiquement qui plus est. Décidément, Sayu aurait du rester sur ses premières pensées. Ses premières impressions. Un con est un con, c'est tout !

« Si tu n'étais pas intéressé, tu avais juste à dire non merci ! Pas besoin d'être aussi horrible ! Un mot de plus et je te castre, okey ?! »

Et elle est sérieuse. Furieusement, elle lui arrache la fiole des mains pour la ranger dans son sac. Plus question qu'Harry se mêle de cette histoire. C'est SON affaire après tout. Il en a assez fait, et vu le menteur qu'il est, jamais elle ne fera de nouveau équipe avec lui. Son cœur toujours serré par la souffrance et la rancoeur, elle lui jette un regard noir. Vu que ça donné hein, il peut toujours se gratter.

« Laisse tomber ça, cette histoire ne te regarde pas. Je verrais finalement avec mon père. Et laisse tomber aussi le devoir de maths. Je demanderais au prof de changer de groupe, il n'est pas question que je travaille avec toi. Va te gratter pour tes fringues, je ne veux plus jamais te voir, bouffon ! T'es qu'un connard fini !! »

Furieuse, elle rejette son sac sur ses épaules et prend un chemin au pif, pas question de rester d'avantage vers lui. Sayu ne veut plus voir sa face insultante. Une fois assez loin, la première larme coule sur sa joue, qu'elle s'empresse d'effacer avec sa main.  
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: Freakshow { Sayu Yagami

Freakshow { Sayu Yagami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Light Yagami [Pouffy]
» Présentation de Light Yagami
» Chaine Youtube de Seto Yagami
» [Presentation] Seto Yagami
» Kazuma the skyrider.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG :: Tokyô :: Shibuya-
Sauter vers: