Un jour, un shinigami descendit sur Terre.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello]

Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Lun 9 Juil - 0:05

Le vibreur de son téléphone lui fit prendre conscience qu’il avait passé la journée entière sur le PC, encore. C’était l’alarme qu’il avait programmée à 18h45, afin de lui indiquer que Billie allait rentrer du boulot, et Mello du lycée. Ca faisait à peine quelques semaines qu’ils étaient arrivés au Japon sur la demande de L, sous les pseudonymes de Harry Clarke et Jack Barker. Watari les avait confiés à Billie, une jeune japonaise qui venait d’entrer dans la police. Comme elle était reliée à l’enquête sur Kira, ça avait semblé logique qu’ils soient hébergés chez elle, ça permettrait à l’enquête d’avancer plus vite. Mello avait tiré la gueule en apprenant qu’il devait aller au Lycée pour surveiller la proche d’un suspect potentiel. Matt lui pouvait rester à la maison, et enquêter tranquillement de son côté, entouré de chips avec du Red Hot Chilli Peppers à fond, puisqu’il avait l’appartement pour lui tout seul de 8h du matin jusqu’à 19h, le soir.

Il avait écumé le net, après tout c’était son domaine; à la recherche d’infos qui pourraient se corréler entre elles à propos des agissements de Kira, mais la majorité de ses trouvailles avaient été des sites l'idolâtrant, glorifiant ses actions, les qualifiant de bénéfiques pour l’humanité… On aurait crû qu’une véritable secte avait vu le jour depuis l’apparition de ce prétendu dieu… C’était désolant. Il avait remonté la piste des adresses IP des administrateurs de plusieurs de ces sites, sans succès. C’était des étudiants utopistes, ou des types dans la quarantaine qui avaient trouvé quelque chose à quoi s’accrocher dans leur existence routinière; ou encore des fangirls s’imaginant des trucs délirants sur un Kira qui serait aussi jeune et sexy qu’un héros de manga… Enfin, c’était son analyse à lui, pour la dernière partie. Il ne comprenait vraiment pas comment on pouvait adhérer à de tels idéaux...

Le rouquin s’étira, puis se leva de son bureau, afin de répéter la petite routine qu’il avait mis en place rapidement après leur arrivée ici.  D’abord il ouvrait les stores pour faire croire qu’il avait profité du soleil et ne s’était pas bousillé les yeux sur l’ordi. En vérité, le soleil faisait des reflets gênants sur son écran alors il passait ses journées dans le noir. Il se dirigeait ensuite vers la cuisine, pour sortir un bol du placard, y verser un fond de lait et y jeter deux-trois céréales dedans pour faire croire qu’il s’était nourri. Parfois, il y pensait et mangeait vraiment, mais en général, il ne voyait pas le temps passer les yeux rivés sur l’écran, donc il zappait un ou deux repas. Pour ne pas inquiéter Billie, il se rattrapait en grignotant des chips ou des gâteaux devant le PC, de temps en temps. Il laissait le bol traîner dans le lavabo, puis il mettait rapidement la table. Il l’aimait bien, Billie. Elle était cool. Quoi que Mello en dise. C’était la première fois depuis qu’il avait été placé à la Wammy’s qu’il vivait à nouveau dans un appartement, comme un ado normal, comme dans une vraie famille. Alors il faisait en sorte que ça se passe bien. Il avait même osé afficher un poster de Sailor Moon au dessus de son lit, histoire de marquer le territoire comme conquis. C’était sa façon de planter le drapeau, poser ses affaires, installer ses quartiers…

Il ouvrit le frigo, scruta rapidement son contenu, puis sorti un tupperware avec des restes de la veille, des raviolis aux tomates séchées. Il mit le truc au micro-ondes, prêt à être réchauffé quand les deux autres occupants de l’appart seraient rentrés, ce qui ne saurait tarder, puisqu’il avait entendu le ting de l'ascenseur, dans le couloir.
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Lun 9 Juil - 11:02

C'était la merde.

C'était décidément la grosse merde.

Comme un combo de lancer de dés qui s'acharnait sur lui, pour le mettre dans les pires situations possibles.

En premier, il y avait eu cet entretien avec Watari qui lui avait annoncé la volonté de L : étant donné son âge, il serait en infiltration dans une classe du lycée Y, où étudiait actuellement une des suspects et où avait été un des suspects l'année passée. Il n'avait pas le choix, il n'avait même pas pu râler ou crier : l'inscription était déjà faite, et le lendemain, il s'était retrouvé face à ces gamins dont le cerveau prépubère n'était même pas développé.

Merde.

La deuxième, c'était la maison, ou plutôt l'appartement qu'on leur avait attribué. Elle était toute petite, c'était une calamité et il devait prendre trois métros et se lever très tôt pour rejoindre le lycée ! Il avait cru entendre Watari parler d'un prêt d'appartement à la personne qui avait leur charge, Mello espérait que ce serait vraiment très rapide – L n'avait pas la réputation d'être un menteur, après tout. Il ne pourrait pas s'habituer à la proximité avec autant de personne, ni aux repas catastrophiques qu'on leur servait ici. Pour la première fois, Mello en vint à penser qu'il regrettait la Wammy's House : au moins, là-bas, ils ne devaient pas supporter une mégère toujours célibataire sur son âge et qui semblait l'avoir dans le pif depuis qu'il lui avait dit que les nouilles du premier soir n'étaient pas assez cuites.

C'était gratuit, c'était n'importe quoi, elle avait toujours des réflexions à lui faire ! Alors bon, il la cherchait un peu, évidemment, il n'allait pas se laisser faire ! La seule chose qui calmait un peu le jeu, c'était Matt. Il n'aurait pas étonné d'apprendre qu'on les avait caser ensemble seulement parce que son meilleur ami était un catalyseur, mais très franchement, en ce moment, même Mello ne parlait pas super bien à Matt.

Voyez-vous, le blond était jaloux. Jaloux de Matt qui restait jour et nuit à la maison pour « bosser », soit disant, et enquêter sur des dossiers que L lui auraient confié. Jaloux du fait qu'il bénéficiait d'une telle liberté et de la confiance du détective ! Il paraissait ne pas s'en apercevoir et se comportait comme d'habitude, ce qui mettait Mello, évidemment, encore plus hors de lui.

Après une journée difficile au lycée, comme d'habitude, Mello rentrait à la maison. Première chose faite en arrivant : appuyer sur le bouton du ventilateur. Diantre, ce que l'air était irrespirable ! Il enleva ses chaussettes et se posa sur le canapé comme un roi.

Matt était déjà dans le salon, et il l'avait à peine salué d'un signe de la main. L'odeur de bouffe qui sortait de son tupperware lui donnait faim et son estomac ne tarda guère à produire un horrible gargouillis.

« Bon, Matt, t'as été faire les courses ? Tu m'amènes du chocolat ? »

Il était insupportable. Le pire, c'était qu'il n'en avait même pas conscience.
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 36
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Lun 9 Juil - 14:16

Cela faisait quelques semaines maintenant que Billie partageait son logement avec deux adolescents, et cela lui faisait toujours bizarre de savoir qu'elle ne se retrouverait pas seule chez elle. Cela ne la dérangeait aucunement, au contraire. Avant, rentrer chez elle s'était comme une corvée. Elle ne se sentait pas bien dans son appart avec tout ce bruit. Mais depuis que Matt et Mello avaient débarqué dans sa vie et dans son appart, ce n'était plus la même chose. Matt était adorable et discret. Il n'avait pas besoin d'aller au lycée, il pouvait travailler depuis l'appart. En revanche, Mello, c'était une autre affaire. C'était un petit garnement qui se prenait pour le roi et qu'il râlait tout le temps. « Tes pâtes sont trop cuites ! », « J'ai pas de chocolat ! » ou encore « Je déteste aller au lycée et voir ces idiots ! ». Entre Billie et Mello, c'était un combat constant. Il fallait toujours qu'ils se lancent des piques, des remarques. C'était leur mode de communication. Mais en réalité, elle les adorait tous les deux. Ils mettaient de l'ambiance et de la joie dans sa vie. Elle avait l'impression de retrouver sa famille. C'était comme s'ils étaient ses petits frères et elle ne pouvait pas s'empêcher de les gâter de temps à autres (même si Mello n'est jamais satisfait et qu'il en demande toujours plus, un vrai gamin pourri gâté.)

Lorsqu'elle franchit l'entrée de son appart, elle sentit tout de suite l'odeur du renfermé, même si le ventilateur était allumé. Billie avait vite compris le manège de Matt. Elle se doutait qu'il ne sortait pas, trop occupé devant ses écrans. Il se nourrissait peu ou pas sainement - elle avait remarqué les paquets de chips et de gâteaux. D'ailleurs, elle avait décidé de lui préparer à manger pour le midi, comme ça il n'aurait plus qu'à faire réchauffer et elle pensait aussi à lui envoyer un mail à 12h tapante pour lui rappeler d'aller manger.

La jeune femme rentrait au bon moment. Mello devait être arrivé quelques minutes avant elle et déjà il faisait une remarque à Matt. Le ton qu'il avait employé n'avait pas du tout plus à Billie. Elle claqua la porte et lança un regard noir à Mello.

- Tu lui parles sur un autre ton tu veux ? Et puis, si tu avais été plus attentif, tu aurais remarqué que j'ai fait les courses hier. Ton chocolat se trouve dans ce placard, elle pointa du doigt le placard en question.

Les deux garçons n'étaient encore que des enfants, elle n'allait certainement pas les forcer à faire les courses. Non, c'était son rôle à elle. Si encore ils étaient majeurs, ça aurait différent. De plus, elle ne pouvait faire confiance à aucun des deux car ni l'un, ni l'autre ne penseraient aux courses. Lorsqu'elle remarqua la table dressée et le repas (du rechauffé) presque prêt, Billie sourit à Matt.

- Merci à toi d'avoir « préparé » le repas et d'avoir mis la table. Heureusement que tu y penses, toi.

Elle lança un regard appuyé vers Mello, pour lui signifier qu'il pourrait lui faire l'effort. Elle ébouriffa gentiment les cheveux de Matt et alla dans sa chambre enlever son uniforme et porter une tenue plus confortable. Elle en sortit 2 minutes plus tard.

- Bon les garçons, à table !

Elle leur servit le repas et posa sur la table différentes boissons.
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Mer 11 Juil - 20:22

Mello avait beau être insupportable, Matt était toujours content quand il rentrait à la maison. C’est pas que la solitude le dérangeait, c’est qu’il était trop habitué à la présence du blond. Quand ce dernier n’était pas là, c’était limite trop calme. Il ne releva même pas le ton de Mello, il s’en foutait. Il savait que c’était sa façon d’être au monde, de se comporter. Et puis, lui aussi il ferait la gueule si on l’avait obligé à aller au lycée. Trop de gens et de bruit pour lui, ça.

Quand Billie rentra, c’était comme si l’on avait mis le feu aux poudres: avoir Billie et Mello dans la même pièce, c’était comme balancer une allumette sur de l’essence. Quelque part, ça lui rappelait un peu les querelles avec Near à la Wammy’s. A croire que Mello avait besoin d’avoir quelqu’un sur qui passer ses nerfs. Quelqu’un pouvant lui tenir tête, bien sûr, sinon c’était pas drôle.

Il ouvrit le placard que la rouquine montrait du doigt, puis jeta une tablette de chocolat au russe.

« Monsieur est servi. »

Il rougit un peu quand Billie lui ébouriffa les cheveux, et baissa la tête pour cacher le petit sourire qui se pointait sur son visage. Cet appart avait beau être ridiculement petit (et peu fonctionnel), il ne s’était pas senti aussi bien quelque part depuis sa vie d’avant la Wammy’s. Il avait conscience que ce quotidien ne serait pas éternel, mais il comptait bien en profiter le temps que ça durerait. Il alla s’asseoir à table.

« Ca a été votre journée? »

Il savait que toute tentative de discussion risquait de déclencher une énième prise de bec entre ses deux “colocataires”, mais fallait bien tenter le coup.
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Jeu 12 Juil - 21:09

Lorsqu'il avait vu Billie Nakamura entrer, il avait immédiatement su que ça allait déconner pour le reste de la soirée. Mello ne l'aimait pas, elle, comme il n'aimait pas les gens qui lui répondaient ou qui cherchaient d'une quelconque manière à l'affronter. Elle pensait que c'était à elle de lui apprendre comment il devait parler à Matt ? Le regard du blond se tourna vers un autre point dans la pièce, l'ignorant volontairement. Billie était complètement stupide : elle ne se rendait pas compte que Matt était en train de s'enfermer ici ? Qu'il ne sortait quasiment plus, qu'il ne parlait quasiment plus ! Bordel, au moins, à la Wammy's House, au moins, il pouvait avoir un minimum d'exercice physique. Là, elle ne se rendait pas compte des dégâts qu'elle pouvait causer sur la santé déjà fragile du rouquin.

Si il avait été à la place de Matt, il aurait été tout le temps dehors ! Il aurait passé toutes ses journées dehors, il aurait cherché qui était Kira à plein temps et se serait sûrement lié à Uso : eux, ils avaient le pouvoir d'agir, même s'il n'avait pas encore osé le dire à L, de peur que celui-ci perde toute la confiance qu'il avait en lui.

Tablette de chocolat en main, non sans avoir adressé un geste de remerciement à Matt, Mello se dirigea lentement vers la table de cuisine levée pour l'occasion. Il jeta un regard dégoûté au plat réchauffé, comme si manger deux fois de suite la même chose le dégoûtait considérablement, mais il se souvenait qu'il avait eu la même appréciation hier soir avant d'engloutir le contenu de son assiette. Ça présentait super mal, mais c'était super bon.

Billie était chiant, honnêtement. Plus elle parlait, plus les poings de Mello se serraient. Il ne lui répondit pas méchamment en faisant un effort énorme.

« Si ma journée s'est bien passée ? Attends, je réfléchis...je suis en train de filer une petite conne qui parle de manière stupide et qui a une trousse Sailor Moon bordel ! D'ailleurs, tu me remercieras de ne pas avoir décrocher ce stupide poster de la chambre ! »

Il ne faisait déjà plus attention à Billie, son attention s'était portée sur Matt et il déversait sur lui tous ses sentiments comme s'ils étaient seuls. Il s'était en même temps levé et avait versé plus de la moitié du plat dans son assiette, laissant le reste aux deux autres. De toute façon, Matt allait à peine se servir, qu'il en laisse ou pas, alors, étant donné qu'il avait faim, autant manger ! Son regard se tourna à nouveau vers Billie : il commençait à la connaître, il savait qu'elle allait de nouveau lui faire une des remarques dont elle avait le secret.

Pourquoi l'énervait-elle tant, au fait ? C'était comme s'il y avait quelque chose de physique. Un truc sur lequel il n'arrivait pas à mettre le doigt.

Avant qu'elle n'ouvre le bec, Mello l'interrompit :

« Et toi, Nakamura, ton boulot ? Tu as vu L, aujourd'hui ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 36
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Mer 18 Juil - 16:33

Une fois encore, Mello ne put s'empêcher de se mettre à se plaindre. À croire que c'était une seconde nature chez lui. Il ne supportait pas devoir suivre "une petite conne qui parle de manière stupide et qui a une trousse Sailor Moon", selon ses propres mots. Billie avait remarqué que toutes les personnes n'ayant pas fait partie de la Wammy's House (c'est-à-dire pratiquement tout le monde), était inférieur à lui et donc stupide. Elle comprit. Il avait un égo tellement surdimensionné qu'elle trouvait étonnant qu'il puisse passer les embrasures des portes... Les enfants de la WH avaient sûrement subit un lavage de cerveau mais heureusement, tous ne clamaient pas leurs génies à tout bout de champs. Peut-être que Mello cherchait à se convaincre de quelque chose ? Il voulait sûrement montré qu'il était LE digne successeur de L, lui et seulement lui.

Durant sa complainte, Mello ne s'adressait qu'à Matt. Il ne leva point les yeux vers elle, les gardant fixé sur son ami. Billie aurait aimé que leur relation soit moins distante. Cela faisait quelques semaines que les garçons vivaient ici et elle avait l'impression que Mello faisait tout pour la rejeter. Il lui lançait des piques ou lui parlait sur un ton acerbe. Il avait mauvais caractère, certes, mais la jeune femme était du même acabit. Même si elle ne lançait jamais les hostilités, elle les continuait.

Le jeune blond ce servi une grosse quantité de nourriture en laissant peu pour elle et Matt. Elle lança à Mello un regard noir et comptait lui dire qu'il devrait arrêter de penser qu'à lui ou sinon la prochaine fois elle se ferait un malin plaisir de lui faire enfourner la nourriture tout au fond de son gosier. Cela lui apprendra peut-être à mieux se tenir et à être moins égoïste. Mais il commençait petit à petit à la connaître et lui coupa l'herbe sous le pied en l'empêchant de répliquer et il lui posa deux questions.

- Est bien, à cause de Kira, nous avons beaucoup moins de travail qu'avant. C'est très... démoralisant. Et ta mission, Mello, tu as quand même réussi à avoir des infos ?

Billie évita le sujet L, car, en effet, elle n'avait pas vu L aujourd'hui. Si elle pouvait éviter de mettre de l'huile sur le feu, cela l'arrangerait beaucoup. Mello lui lancerait une phrase cassante du genre "tu es trop stupide pour qu'il ait envie de parler boulot avec toi". Elle se tourna vers Matt et lui demanda :

- Et toi Matt ? As-tu trouvé des indices nous permettant d'avancer dans l'enquête ?

Depuis que Khan avait découvert son véritable nom et sa filiation avec Beyond Birthday, Billie avait peur que Matt découvre lui aussi le pot-aux-roses. Elle ne savait pas si les garçons l'avaient connu avant qu'il ne quitte la WH et ne commette des meurtres pour défier l'intelligence de L. Elle ne voulait pas que les garçons la déteste à cause de son frère. Ou qu'ils la méprisent. Elle les adorait ces petits garnements et elle ne voulait surtout pas qu'ils changent d'opinion sur elle à cause de lui. Elle se demandait à quoi il pouvait bien ressembler aujourd'hui. À un grand brûlé, certainement...
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Mar 24 Juil - 21:31

Mello avait cette manie de cracher sur ses proches quand il était sur les nerfs. Depuis le temps, Matt ne relevait plus. Il attendait juste que l’orage passe, sans sourciller. Son cerveau débranchait l’écoute, et laissait le blond déverser sa rage sans y prêter attention. Il avait des qualités! C’est vrai! Mais peu de personnes avaient eu la patience d’encaisser le démon russe assez longtemps pour pouvoir voir ce qu’il y avait derrière… Et le démon ne voulait surement pas que ça se sache, de toute façon.

Matt roula des yeux sur la remarque à propos de Sailor Moon. Il se leva et débarassa son assiette, rangeant un paquet de céréales trainant par là, puis revint s’asseoir.

Peut être qu’ils auraient dû avoir leurs rôles inversés: lui à suivre une gamine fan du même manga que lui, et Mello à la maison, enquêtant avec internet en mangeant du chocolat. Mais bon, le rouquin n’était pas le meilleur pour se fondre dans la masse. Les codes sociaux ça le dépassait. Il était mauvais pour faire la conversation, mauvais pour passer pour un gars de son âge “normal”. Il était trop réservé, trop… “bizarre”. On l’aurait remarqué de suite… Il en était persuadé.

Non son truc à lui, c’était la discrétion. En savoir le plus possible sur les autres, taire ce qu’il savait, n’utiliser ces précieuses informations qu’au bon moment. Mello était très intelligent et réactif, mais il avait tendance à s’emporter pour peu. Et déjà que faire confiance n’était pas vraiment quelque chose qu’il arrivait à faire, le moindre faux pas et… C’était la trahison ultime.

Aussi Matt avait appris à ne pas tout partager avec le blond. Juste le nécessaire, le plus important. Dire à Mello que Billie était la soeur de BB n’était pas nécessaire. Important? Mh, pas vraiment, pas dans l’immédiat en tout cas. Elle n’était pas responsable de son frère, elle n’avait pas à payer pour lui. Matt avait lu assez de rapports et divers papiers officiels (obtenus officieusement) pour sincèrement croire que la jeune rouquine n’avait rien à voir là dedans; et qu’elle ne cautionnait pas tout ça. Après tout, personne ne choisissait de s’engager dans la police pour rien… Et puis, les liens du sang c’était pas une raison pour vouloir protéger corps et âme une personne… Rien ne liait Matt à Mello. Et pourtant, il était la seule personne pour qui il sacrifierait tout.

« Rien trouvé de gros, juste des infos confirmant certains soupçons. Je m'intéresse aussi à Uso. J’aimerai tenter d’entrer en contact avec eux. Après tout, l’ennemi de mon ennemi est mon ami… Non? »
Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Jeu 26 Juil - 21:24

C'était du réchauffé. Il mangeait le plat tout juste passable tout en marmonnant des choses qui, même pour lui, n'avaient pas vraiment de sens. Il se sentait de trop, comme le seul, ici, qui ne servait à rien.

Il y avait bien Matt, mais quoiqu'il dise ou lui reproche sur le fait qu'il restait à la maison jour et nuit, ce dernier avançait bel et bien sur l'enquête que lui avait donné L. Il aurait seulement voulu lui avouer à quel point il était fier de lui d'arriver à se débrouiller comme ça, alors que lui-même était complètement paumé dans ce nouveau pays et cette nouvelle école. Il se sentait si faible. Tellement.

Matt avait donc trouvé des choses sur Uso, l'organisation criminelle. Lui-même s'était un peu renseigné sur le sujet, mais à part des rumeurs comme quoi ils accordaient des faux papiers aux criminels et avaient des petits business autres un peu louches, il n'en savait pas beaucoup plus.

« Je serai toi, je ne tenterai pas. J'ajouterai même que je sévirai si jamais tu tentes quoique ce soit avec Uso. », il avait relevé la tête de son assiette et c'était la première fois qu'il le regardait véritablement dans les yeux – ou dans les lunettes – de la soirée. Si Billie ne l'approuva pas, cette fois-ci, c'était qu'elle était complètement débile et qu'elle tenait à retrouver son meilleur ami flottant dans de l'eau croupie.

Mello pensait qu'il allait tout faire pour rester à la maison, en fait. C'était son truc, ça : chercher des informations sans se faire attraper, tout seul dans son coin. Lorsqu'il en avait suffisamment, il les communiquait souvent à Matt et alors, là, seulement alors, ils faisaient équipe à deux. C'était comme cela qu'ils marchaient, et maintenant, il voulait faire équipe tout cela ? Il avait été si désagréable pour qu'il décide de risquer sa vie tout seul ? Il était vraiment terrifié à l'idée de le perdre. Maintenant qu'il y pensait, Matt avait été tout pour lui depuis l'instant où il était entré à l'orphelinat : ils avaient partagé les vêtements, les bêtises, même les devoirs parfois – c'était rare tout de même, Mello n'était pas du tout partageur.

« De mon côté, je n'ai rien trouvé de probant. Elle a l'air plutôt normal, elle semble bien aimer les déguisements bizarres et les enquêtes. Elle a l'air plutôt normal pour une ado' de son âge, mais elle cache peut-être bien son jeu. On a un devoir de mathématiques à faire ensemble, je ne sais pas si je dois aller chez elle pour le faire, si son frère est aussi impliqué, ça me semble dangereux. C'est pas que ça me dérange, mais j'suis pas sûr que L serait d'accord. »

Mello était perturbé et ça se voyait. Là où il en était, il ne savait pas trop comment faire avancer l'enquête et il avait vraiment peur que L prenne ça pour un manque de perspicacité de sa part. Qui sait, il pourrait encore plus privilégier Near dans la course à la succession ? Il se leva d'un bond et alla chercher du chocolat : chose inédite de sa part, et sans doute dans un moment un peu vague, il prit trois tablettes et en distribua deux à Billie et Matt. Il se mit à croquer la sienne comme s'il n'avait pas pu bénéficier de sa dose.

« Pourquoi on ne peut pas habiter chez L ? »
Voir le profil de l'utilisateur
Billie Nakamura Birthday
avatar
Messages : 36
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Dim 29 Juil - 21:02

Billie baissa immédiatement les yeux lorsque Matt parla de ses recherches sur le groupe Uso. Bien sûr, il n'était pas au courant que L lui avait demandé de faire des recherches sur l'un des hackeurs du groupe, Khan. Il savait encore moins que ce Khan avait pris contact avec elle et ils avaient échangé des mails relativement courtois. La situation avait totalement échappé au contrôle de la jeune policière mais elle ne s'en était pas plainte.

En revanche, lorsque Matt expliqua qu'il aimerait faire équipe avec le groupe criminel, Billie lui lança un regard réprobateur. C'était une erreur. D'ailleurs, elle n'était pas la seule à le penser car aussitôt, Mello s'énerva contre son ami à propos d'une quelconque alliance avec Uso. Lorsque le blondinet lui lança un regard, celle-ci lui - pour la première fois sans doute - lança un sourire sincère et se tourna vers Matt.

- Je suis entièrement d'accord avec Mello. L'ennemi de ton ennemi ne risque pas forcément d'être ton ami. Au contraire, il peut devenir un ennemi plus mortel encore. Ce genre de décision doive de toute manière être rapporté à L. Si quelqu'un doit les contacter pour X ou Y raisons, c'est bien lui. Une simple erreur pourrait être fatale pour toi et franchement Matt, je ne souhaite pas ça pour toi. Je ne souhaite pas ça pour toi non plus Mello.

Alors qu'elle comptait ébouriffer les cheveux de Mello, comme elle l'avait fait auparavant avec Matt, le jeune garçon se leva d'un bond et se dirigea vers le placard à chocolats. Il prit trois tablettes et en tendit une à Matt et une autre à Billie. Par automatisme, elle le remercia en prenant la tablette des mains. Elle avait à peine commencé à déballer le chocolat que Mello avait déjà croqué dans sa tablette. Alors qu'elle allait enfin manger un carré de chocolat, Mello sortit une bombe - peut-être pas pour lui mais pour Billie se fut le même effet - en demandant pourquoi ils ne vivaient pas chez L.

La jeune femme reposa le chocolat. Elle baissa les yeux vers son plat et fit sans regarder aucun des garçons :

- Je pense que L a besoin de son propre espace et il ne doit plus avoir l'habitude de vivre avec qui que ce soit mise à part Watari.

Elle s'attendait à quoi au juste ? Que les garçons soient ravis de vivre dans un appart minuscule avec une enquiquineuse comme elle ? Ils avaient l'habitude d'être tout le temps ensemble, cela se voyait. Ils étaient comme larrons en foire tous les deux. Ils n'avaient pas besoin de quelqu'un comme Billie. Mais elle qui n'avait plus personne depuis quelques années, elle se sentait bien avec eux. Ils remettaient un peu de gaieté dans son coeur et elle s'était vite attachée à eux. Quelle imbécile que tu es Billie !
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
avatar
Messages : 46
Camp ? : Mello (L par procuration)
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Dim 29 Juil - 22:46

Leur réaction ne se fit pas attendre: c’était un non catégorique, et une surprise qu’il puisse penser à un truc pareil. Car telle était la justice de L: droite, et immaculée. Il savait que ce n’était pas digne d’un potentiel successeur du plus grand détective du monde, mais parfois il se demandait si c’était vraiment possible de résoudre cette affaire sans avoir l’aide de gens impliqués. Ce serait tellement plus facile, s’ils avaient des moyens de pression, ou des taupes. Mais non, les informations tombaient au compte goutte, et tout était lent, trop lent. Et lui se sentait si inutile et perdu. Certes, il pouvait récupérer beaucoup d’informations; mais Kira ne semblait pas poster sur internet. Des gens essayaient de se faire passer pour lui, mais il était toujours évident que ce n’était qu’une façade. Les meurtres se suivaient à la trace grâce aux infos, aussitôt le nom d’un criminel était cité au journal du soir, aussitôt il mourrait d’une crise cardiaque, dans les 24h qui suivaient. C’était du jamais vu. C’était de la folie. Comme si ce type pouvait tuer d’un regard, en une seconde…

Il leva les yeux au ciel avant de répondre:

« Je n’aurais rien tenté sans vous en parler. Comme si j’avais déjà fait quelque chose sans te concerter, Mel’... »

Matt ne déballa pas l’offrande chocolatée de Mello. Il n’avait pas très faim, et il n’était pas fan du chocolat. Mais c”était assez rare pour être apprécié. Dans le fond, le blond devait bien apprécier Billie. Même juste un peu. C’était déja beaucoup. Il aurait bien fait un regard en coin à la rouquine pour souligner l’importance de cet acte venant de Mello, mais depuis qu’il avait parlé d’Uso, elle semblait mal à l’aise et avait diminué le contact visuel… La bombe que lâcha le russe ne fit qu’empirer la chose.
Nom d’un chien, il avait vraiment le chic pour blesser les gens hein? Pas sûr qu’il comprenne que ce n’était pas productif. Il avait toujours été comme ça. Il faudrait qu’il le dise à Billie, à l’occasion. De juste laisser couler. Que c’était sa façon d’être avec ses proches. Que pour lui l’amour, c’était violent et pas autrement.

« Vu les cernes de L, j’pense qu’on aurait mal fini. Ce mec a beau être un génie il doit pas savoir comme s’occuper de qui que ce soit… »

L passait en général une fois par an à la Wammy's. Jamais il ne s'était vraiment approché ou occupé des enfants, peu importe leur âge. Il avait parfois expliqué deux trois trucs sur le fait d'enquêter, posé des petites questions pour estimer l'intelligence de ses protégés... Ou plutôt candidats, ou bétail élevé dans l'espoir que l'un d'eux le remplace... Non vraiment, Matt ne comprendrait jamais pourquoi tous voulaient son titre, son siège. Si Mello le voulait, alors il ferait tout pour que le blond y arrive. Même si parfois, il se demandait si c'était pas juste pour foutre les boules à Near que Mello voulait le titre...
Matt lui, ça n'avait jamais été une priorité... Il suivait les autres, comme d'hab. Parce qu'il savait pas où aller.

Voir le profil de l'utilisateur
Mello
avatar
Messages : 121
Camp ? : L
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello] Mer 8 Aoû - 21:28

Il avait dit quelque chose qui ne fallait pas ? Matt avait sans doute raison, L n'était sans doute pas capable de s'occuper d'enfants. Encore moins d'enfants exceptionnels. Mais il y avait Watari, non ? C'était le fondateur de l'orphelinat et il avait élevé L, du moins, c'était ce qu'on racontait. Ce n'était pas comme s'il détestait Billie, mais plus on avançait, plus il se sentait frustré de se retrouver coincé entre lycée et appartement trop petit. La colère ne faisait que s'accumuler et chez Mello, ça finissait toujours par péter en faisant son lot de victimes.

« Ce serait-ce que Watari, alors. Mais j'en pense aussi que nous sommes suffisamment grands pour nous occuper de nous tous seuls. », argumenta-t-il comme si Matt et lui étaient tous les deux seuls dans sa cuisine.

Parfois, il en venait à remettre en question les méthodes de L. Elles étaient bien, car au fond, chercher Kira, c'était chercher une aiguille dans une botte de foin, mais elles étaient trop douces. Lui n'hésiterait pas à se diriger vers la mafia pour exploiter au mieux le milieu criminel.

S'il avait ordonné à Matt de se tenir à l'écart d'Uso, lui ne manquerait pas d'aller à leur rencontre dès qu'il le pourrait. Il se demandait si Billie avait des informations sur cette organisation criminelle autres que celles accessibles au commun des mortels. Dès qu'il lui serait possible, il tenterait de cracker son ordinateur, il avait quelques bases en piratage et pour lui, c'était hors de question de lui demander la moindre aide.

Dans son plan pour montrer à L qu'il était assurément plus doué qu'on pouvait le penser, il ne lui restait plus qu'une question à aborder : devait-il en parler à Matt ?

Le rouquin était son meilleur ami depuis toujours, ils avaient toujours fait les quatre cent coups à deux, mais cette fois-ci, c'était délicat. C'était dangereux, mais le jeu en valait la chandelle. Pour une fois, Mello avait aussi envie de prouver qu'il était capable de faire quelque chose tout seul, mais il était également conscient qu'il jouait là son amitié avec Matt. Que s'il le laissait tomber trop soudainement, il risquait de casser quelque chose.

Il ne le voulait pas. Il ne le voulait pas du tout, mais c'était beaucoup trop dangereux.

« Tu as trouvé quoi sur Uso, Matt ? Parce que si je ne veux pas que tu y ailles seul, on peut encore en parler à trois et échanger nos savoirs. De mon côté, il y a un type à la sortie du lycée qui prétend être un de leur relais. Aucune preuve qu'il le soit réellement, plutôt l'impression qu'il tente de mettre des nanas dans son lit. Je peux pousser l'investigation si besoin. »

Car toute bonne investigation en solitaire démarrait toujours en groupe. S'il commençait à vouloir le faire seul, Matt et Billie se méfierait. Matt le connaissait suffisamment pour savoir quand il avait une idée derrière la tête et Billie était flic, il ne devait en aucun cas la sous-estimer.

« Je me chargerai du rapport à L sur cette concertation, si vous voulez. Ce sera toujours plus amusant que suivre une gamine complètement conne. »
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Re: La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello]

La petite maison pas dans la prairie [Billie, Mello]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La petite maison dans la prairie [LIBRE]
» La petite maison dans la prairie
» 03.06/02.Sc.[Long Lake] - La Petite Maison dans la Prairie
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Une petite bête dans un lac de nuit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG :: Tokyô :: Les quartiers de la nuit :: Appartement de Billie Nakamura-
Sauter vers: